arrestationsChantage, vol... : deux hommes arrêtés au Ghana pour avoir piégé des homosexuels sur Grindr

Par Youen Tanguy le 17/01/2019
app gay grindr

Deux hommes ont été interpellés au Ghana après avoir piégé des homosexuels sur l'application Grindr. Un mode opératoire malheureusement trop connu des voleurs et des criminels, partout dans le monde.

C'est un terrible fait divers. A Kasoa, dans le sud du Ghana, deux hommes ont été arrêtés après avoir utilisé l'application de rencontres gay Grindr pour voler et faire du chantage à des hommes.

Selon le journal Citi News, qui révèle l'information, Philip Larbi et Sam Akai, les deux présumés coupables proposaient aux garçons des relations sexuelles via l'application. Mais lorsque ces derniers arrivaient au point de rendez-vous, les deux hommes les attendaient avec une arme de poing pour les voler.

Selon la police, les accusés prenaient également des photos et des vidéos de leurs victimes avant de menacer de les publier sur les réseaux sociaux s'ils ne leur donnaient pas de l'argent.

Les risques de Grindr

David Agyeman Adjem, un représentant de la police locale, a averti les utilisateurs des dangers d'utiliser cette application dans un pays où l'homosexualité est toujours illégale. "Ceux qui visitent le site (il s'agit en fait d'une application, NDLR) de Grindr, doivent faire attention aux criminels qui cherchent des personnes à 'dévorer'."

A LIRE AUSSI : États-Unis : deux hommes inculpés après avoir utilisé Grindr pour frapper et voler des gays

Mais ce mode opératoire n'est pas la panacée du Ghana. Ces derniers mois, plusieurs hommes ont été arrêtés et condamnés aux Etats-Unis pour des faits similaires.

Crédit photo : Shutterstock.