Etats-UnisRicky Martin en daddy cool, Lady Gaga surexcitée, St Vincent et Dua Lipa... : les moments queer des Grammy Awards

Par Alexis Patri le 11/02/2019
Grammys 2019 Ricky martin

Pour sa 61e édition, la cérémonie qui "récompense l'excellence de l'industrie musicale américaine" a mis à l'honneur de nombreux artistes LGBT et leurs allié.e.s.

A année exceptionnelle, cérémonie exceptionnelle. En 2018, les chanteurs et chanteuses américaines LGBT n'ont pas chômé. Leurs allié.e.s non plus. La 61e édition des Grammy Awards s'est tenue dans la nuit du 10 au 11 février. Présentée par Alicia Keys, la cérémonie a fourmillé de réjouissants moments queer. Nous avons sélectionné nos préférés, artistes par artistes.

Lady Gaga met le feu, seule ou en groupe

Elle a ouvert la cérémonie aux côtés d'Alicia Keys, Jennifer Lopez, Jada Pinkett Smith et... Michelle Obama ! Lady Gaga est repartie avec le Grammy de la meilleure performance en duo/groupe et de la meilleure musique de film pour "Shallow", chanson originale de "A Star Is Born". Et celui de la meilleure performance pop pour "Joanne". La chanteuse a donné un discours ému. Elle a salué Bradley Cooper (réalisateur du film qui chante avec elle sur ce titre) alors présent à la cérémonie des Bafta et a sensibilisé une nouvelle fois le public sur les maladies mentales. Avant de se produire sur scène, en chantant les parties masculine et féminine de "Shallow". Lady Gaga s'est également faite remarquer dès le tapis rouge avec son semblant de baiser sur la bouche adressée à J-Lo.

A LIRE AUSSI : « A star is born » avec Lady Gaga et Bradley Cooper : un futur grand classique

Janelle Monae, toujours aussi engagée

La chanteuse ouvertement pansexuelle avait déjà dédicacé ses deux nominations à "ses frères et soeurs trans'", rappelant que le combat pour l'égalité est loin d'être arrivé à terme. Malheureusement repartie les mains vides, Janelle Monae a offert au public une version live de son titre "Make Me Feel", un hymne aux sexualités bie et pan. L'occasion de ressortir les mythiques "pantalons vagins" du clip. La performance a notamment ravi Lady Gaga, dont la réaction dans la salle a été partagée à son insu sur les réseaux sociaux.

Ricky Martin, daddy ultra-cool

Le chanteur pop ouvertement gay est venu accompagné de Matteo, l'un de ses jumeaux de 10 ans. L'occasion d'une séquence très mignonne sur le tapis rouge, où Ricky Martin, visiblement fier, a donné un "high five" à son fils. Il a ensuite rejoint sur scène l'interprète de "Havana", Camila Cabello.

Grammys 2019 Ricky martin
Crédit photo : VALERIE MACON / AFP

Brandi Carlile récompensée

La chanteuse ouvertement lesbienne est repartie avec le Grammy du meilleur album d'Americana, pour "By the Way, I Forgive You". Brandi Carlile a ensuite chanté "The Joke", titre pour lequel elle a remporté le Grammy de la meilleure performance de musique traditionnelle US.

Brandi Carlile Grammy Awards
Crédit photo : CBS

A LIRE AUSSI : Découvrez Elisabeth Moss dans une émouvante histoire d’amour lesbienne d'un clip de Brandi Carlile

St Vincent et Dua Lipa, duo de gagnantes

L'ariste queer St Vincent a gagné les Grammys du meilleur titre rock et du meilleur album alternatif. L'icône Duo Lipa ceux de la meilleure nouvelle artiste et du meilleur disque dance. Les deux artistes ont chanté ensemble "One Kiss", dans une performance qui a fait exploser le baromètre du lesbien-baiting.

https://www.youtube.com/watch?v=U-fbqn_1Jdo&feature=youtu.be

Des icônes historiques

La cérémonie 2019 des Grammy Awards a également accueilli sur scène des icônes LGBT historiques. Avec notamment Dolly Parton dans ses mythiques talons rouges. Mais aussi Diana Ross. Ariana Grande a gagné le Grammy du meilleur album pop pour "The Sweetener". Kacey Musgraves, alliée LGBT et jury de "Rupaul's Drag race", est repartie avec le prix du meilleur album country et de l'album de l'année.

Crédit photo : Valérie Macon / AFP.