facebook

La majorité des personnes LGBT rencontrent leur partenaire en ligne, selon une étude

Une récente étude de l'université de Stanford et du Nouveau-Mexique révèle que la grande majorité des personnes LGBT rencontrent leur partenaire via un site ou une application de rencontre.

Les chiffres ne sont pas surprenants. Des chercheurs de l'université de Stanford et de celle du Nouveau-Mexique se sont intéressés aux modes de rencontre des couples et la majorité des personnes LGBT sont passés par... le web. Cette récente enquête a été publiée sur Hornet le 12 février dernier.

Selon les premiers résultats, ce sont près de 65% des couples de même sexe qui auraient rencontré leur partenaire via une application de rencontre, contre 40% des couples hétérosexuels. Même si ces deniers se rencontrent de plus en plus par ce biais.

Crédit : Michael Rosenfeld, Stanford University *, 2019  Reuben J. Thomas, University of New Mexico   Sonia Hausen Stanford University

"Gain de temps"

Les personnes interrogées dans l'étude expliquent, entre autres, que c'est un bon moyen "de gagner du temps". La distance crée par ce médium permet selon eux de plus facilement "poser des questions à un partenaire potentiel et répondre aux siennes".  On sait aussi que pour beaucoup de personnes LGBT, qui vivent notamment dans des régions plus isolées, c'est souvent l'un des seuls moyens de faire des rencontres.

D'autres chiffres sont à retenir dans cette étude : plus de 20% des personnes LGBT se sont rencontrées dans un bar ou au restaurant, 18% via un groupe d'amis et seulement 8% au travail.

Une des applications de rencontre les plus célèbres est Grindr. A l'occasion des dix ans de la plateforme, nous étions d'ailleurs allés à la rencontre de ses utilisateurs pour comprendre ce qui leur plaît... et ce qui leur plaît moins.

Crédit photo : Shutterstock.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail