Abo

histoireAvant Gabriel Attal, les homos qui ont dirigé un pays se comptent avec les doigts

Par Nicolas Scheffer le 10/01/2024
Jóhanna Sigurðardóttir

L'identité queer d'une personnalité à la tête d'un exécutif est-elle un "non-sujet", comme l'assènent bien des commentateurs politiques en France après la nomination de Gabriel Attal à Matignon ? La mémoire LGBT dit le contraire : si le nouveau chef du gouvernement est le premier ouvertement gay de notre histoire, il n'est aussi que le neuvième au monde.

L'homosexualité de Gabriel Attal, se récrient de nombreux commentateurs politiques depuis sa nomination à Matignon ce mardi 9 janvier, serait "un non-sujet". Prétendre cela, c'est s'asseoir un peu vite sur l'histoire LGBT, non seulement de la France mais aussi du monde. Car si c'est la première fois qu'un gouvernement français est dirigé par une personnalité ouvertement gay, les précédents étrangers se comptent… sur les doigts de deux mains : le Premier ministre d'Emmanuel Macron n'est en effet que le neuvième chef d'État ou de gouvernement ouvertement LGBT de l'histoire mondiale. Toustes sur le seul continent européen....