facebook

Le prochain single de Madonna risque d’être l’hymne de votre marche des fiertés

L'une des icônes gays les plus engagées en faveur des LGBT serait sur le point de livrer un nouveau titre en forme de célébration de la communauté. Pile à temps pour le mois des fiertés...

Ce serait une pierre de plus dans un édifice déjà immense. Faut-il le rappeler, Madonna est une alliée de longue date des luttes LGBT. Elle publiera le 3 mai "I Rise", le deuxième single de son nouvel album "Madame X". Les rumeurs en font déjà un "nouvel hymne gay". Et ces bruits de couloirs d'Internet sont loin d'être infondés.

On sait notamment que Monét X Change sera présente dans le clip de "I Rise". La drag queen a en effet dû annuler au dernier moment sa participation à la tournée "Haters Roast", suite à un appel de l'équipe de Madonna. D'autres drags ont depuis laissé entendre qu'elles avait aussi pris part au tournage. De quoi rendre cette vidéo immédiatement queer.

A LIRE AUSSI : Cache-oeil et léchage d’orteils : Madonna dévoile le clip de « Medellin »

Des rumeurs ajoutent que le clip recrée une ambiance inspirée des années 1970. Il rendrait même hommage aux émeutes de Stonewall en 1969, qui ont donné naissance aux marches des fiertés. Des informations impossibles à vérifier en l'état, mais qui expliquerait la présence d'un groupe de drag-queens.

La chanteuse, qui s'était attaquée à la politique de George W. Bush avec son album "American Life", n'en serait pas à sa première chanson engagée. Autre indice, le titre "I Rise", pourrait faire écho au poème de Maya Angelou "Still I Rise", repris par les mouvements féministes s'opposant à Donald Trump.

https://twitter.com/amaterial_boi/status/1101809297170796545

"*Rumeur* Madonna a tourné le clip de son single principal. Une source évoque un titre dance dans une vidéo avec des drag-queens, de la politique et de la controverse. Madonna apparaîtra dans une robe disco signée Tom Ford."

Un calendrier opportun

La reine de la pop connaît bien le Stonewall Inn, dont elle a été nommée 'ambassadrice'. Elle y a donné un discours (et un concert) lors du Nouvel An 2018. Elle y a célébré « 50 ans de révolution, de lutte pour la liberté, 50 ans de sang et de larmes, 50 ans de sacrifice, 50 ans de révolte contre les discriminations, de haine et, pire que tout, d’indifférence ».

Madonna sera également présente en tête de la marche des fiertés de New York, laquelle célébrera en juin en grandes pompes les 50 ans des émeutes de Stonewall. Difficile de ne pas y voir un alignement des planètes plus que propice à la sortie d'un titre célébrant les luttes LGBT.

A LIRE AUSSI : Madonna entame 2019 avec un discours et une performance surprises au Stonewall Inn !

Une longue histoire d'amour

Si le calendrier semble opportun, un hymne gay signé Madonna serait tous sauf opportuniste. La relation entre la communauté LGBT et la chanteuse débute dès son arrivée à New York. Elle a été une des premières voix dans la lutte contre le VIH. C'est elle qui fait découvrir la culture ballroom au grand public en 1990 avec "Vogue". Une période au coeur du documentaire "Strike A Pose" sur le groupe de danseurs qui l'accompagnait alors en tournée.

Des engagements et des prises de position qu'il serait bien difficile de lister de manière exhaustive. Ils vaudront à Madonna le prix « Advocate For Change » lors des prochains GLAAD Awards. Une cérémonie qui se tiendra le 4 mai. Soit le lendemain de la sortie de "I Rise". Vous avez dit coïncidence ?

A LIRE AUSSI : GLAAD va remettre un prix à Madonna pour son engagement envers les LGBT+

Crédit photo : capture YouTube


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail