GayLe président philippin vient-il de faire son coming-out ?

Par tetu le 03/06/2019
philippines

Dans une déclaration datée du 30 mai dernier, le président philippin, Rodrigo Duterte, a laissé entendre qu'il avait été "guéri" de son homosexualité.

C'est une déclaration pour le moins surprenante. Dans une allocation conjointe avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe et datée du jeudi 30 mai dernier, le président des Philippines, Rodrigo Duterte, semble avoir fait un "coming-out".

"Demandez à n'importe quelle personne voyant Trillanes bouger, ils diront qu'il est gay", a-t-il déclaré alors qu'il évoquait son rival de longue date, le sénateur Antonio Trillanes, dont il a pris l'habitude de dire qu'il est homosexuel.

"Moi, je suis 'guéri'"

Et d'ajouter : "C'est une bonne chose que Trillanes et moi soyons semblables. Mais, moi, je suis 'guéri'. Quand j'ai débuté ma relation avec mon ex-femme Elizabeth Zimmerman, je me suis dit, c'est bon, je suis à nouveau un homme. J'ai détesté les beaux hommes après ça. Je préfère désormais les belles femmes."

Comme le rappelle le site de la chaîne de télévision CNN, Rodrigo Duterte n'en est pas à sa première polémique au sujet des questions LGBT+. En 2016, il avait notamment appelé l'ambassadeur des Etats-Unis un "fils de p**e gay".

Polémiques

Un an plus tard, en 2017, il avait lié homosexualité et pédophilie dans une déclaration à propos du président de la Commission des droits de l'Homme Jose Luis Gascon.

A LIRE AUSSI : le scandaleux président Rodrigo Duterte promet… le mariage pour tous

La même année, il avait assuré vouloir protéger les personnes LGBT pendant toute la durée de son mandat. "Il n'y aura pas d'oppression et nous reconnaitrons votre importance dans la société". 

Crédit photo : wikimedia commons.