facebook

50 ans après, le commissaire de police de New York présente ses excuses pour la descente au Stonewall Inn

stonewall inn

Les excuses de la police new-yorkaise sont intervenues lors d'un point public sur le dispositif de sécurité prévu pour la World Pride de New York, le 29 juin 2019.

"Je pense qu'il serait irresponsable de traverser le mois des Fiertés sans parler des évènements du Stonewall Inn de juin 1969 ». C’est par ces mots que O’Neill, commissaire de police de New York a débuté ses excuses à la communauté LGBT au sujet de la décente de police à l’origine des émeutes de Stonewall.

Ce premier message de rédemption de la police new-yorkaise, 50 ans après les faits, est intervenu à l’occasion d’un point presse sur le dispositif de sécurité prévu pour la World Pride de New-York, qui célèbre l’anniversaire de Stonewall.

A LIRE AUSSI : Stonewall Inn : un symbole de la lutte pour les droits LGBT

« Des actes discriminatoires et oppressifs »

James P. O’Neill a continué : "Je sais que ce qui est arrivé n'aurait pas du arriver. Les actes de la police de New York étaient injustes, purement et simplement." Des paroles fortes quand on sait que ce sont ces violences policières, et la rébellion qui s'en est suivie, qui ont fait germer le mouvement de libération LGBT.

Promettant que de telles violences ne sauraient se produire aujourd'hui, le commissaire s'est également excusé du fait qu'en 1969 "les action policières et la loi étaient discriminatoires et oppressifs".

A LIRE AUSSI : Deux femmes transgenres emblématiques de Stonewall vont avoir un monument à New-York

Crédit photo : Dimitrios Kambouris / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail