facebook

Ce village sarthois de 5.000 habitants a désormais son passage piéton arc-en-ciel

Un passage piéton aux couleurs de l'arc-en-ciel a été découvert lundi 17 juin dans la petite ville de Mamers, dans la Sarthe, sans que l'on en connaisse l'auteur. 

Un peu de couleur sur le macadam. Depuis lundi 17  juin, on peut trouver un passage piéton aux couleurs de l'arc-en-ciel à Mamers, une petite ville de 5.000 habitants dans la Sarthe. Une initiative, faite rue Charles-Granger, qui rappelle celle de la Ville de Paris, qui a peint plusieurs de ses passages cloutés aux couleurs du rainbow flag.

Sauf que, comme le révèle le journal local La Perche, la mairie de Mamers n'est pas à l'origine de cette coloration. Contacté par TÊTU, l'édile LR de la commune, Frédéric Beauchef, explique"ne pas savoir qui est à l'origine de cette initiative". "C'est un artiste mystère, s'amuse-t-il. Cela s'est fait en deux nuits. Il fait une première partie dans la nuit du dimanche au lundi 17 juin, puis dans la nuit du lundi au mardi 18 juin."

Et d'ajouter : "On ne sait pas qui l'a fait, mais en tout cas, on a décidé de le garder, quelle qu'en soit la signification."

Un message politique ?

Justement, le maire y voit-il un message politique en faveur des personnes LGBT+ ? "Chacun y voit ce qu'il veut", répond-t-il avant d'ajouter : "Certes, il y a probablement un message derrière cette démarche, mais l'oeuvre mais beaucoup de gens ont trouvé ça beau et joli. L'oeuvre fait quasiment l’unanimité sur les réseaux sociaux".

Frédric Beauchef a en effet partagé les images de ce passage piéton sur son compte Facebook. Et les réactions sont très positives. "Oui, à garder ! C'est une très bonne idée", a écrit Frany Poumie Okasan. "C'est sympa, ça change", a écrit Laëtitia Reungere. Amaryllis Mamers a carrément proposé de faire la même chose "dans toute la ville".

"Aucune réaction homophobe"

Avant même qu'on lui pose la question, l'édile nous a assuré n'avoir vu ou reçu "aucune réaction homophobe" à cette "oeuvre de street-art". On se souvient qu'à Paris, les passages piéton arc-en-ciel avaient été vandalisés à plusieurs reprises. Une réaction haineuse qui avait poussé la maire à les pérenniser.

A LIRE AUSSI : Les passages piétons arc-en-ciel seront permanents à Paris

Selon Frédéric Beauchef, il se serait en revanche "heurté à beaucoup plus d'appréhension de la part des habitants" s'il avait fait cette démarche lui-même.

Aujourd'hui, il explique avoir simplement des interrogations sur la "sécurité". "On va faire installer des petits pointillés réfléchissants autour pour que l'on puisse voir le passage piéton la nuit.". Si vous passez par Mamers, n'oubliez pas de passer par la rue Charles-Granger.

Crédit photo : Frédéric Beauchef/DR.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail