« On ne fait pas les gays » : une agence de pub met fin à sa collaboration avec Nivea

L'agence de publicité FCB a annoncé mettre fin à 100 ans de relation avec la marque de produits pour le corps Nivea. Officiellement : des "tensions". Officieusement, des propos homophobes ?

L’agence de publicité américaine FCB aurait annoncé à ses salariés le non-renouvellement de son contrat avec l’entreprise de soins pour le corps Nivea suite, notamment, à une remarque à caractère homophobe. Alors que les créatifs de l’agence ont présenté un visuel mettant en scène deux hommes mains dans la main, un des responsables marketing de la marque qui commercialise notamment la fameuse crème éponyme aurait répondu « on ne fait pas les gays ». C’est en tout cas ce qu'aurait rapporté une source à la revue spécialisée Ad Age.

Selon cette même revue, le CEO de FCB, Carter Murray, aurait envoyé un memo interne a ses salariés, leur annonçant mettre fin au contrat qui les unit avec Nivea à la fin de l’année, date d’expiration du contrat. Alors que Nivea représente 1% des revenus de l’agence, et que leur partenariat dure depuis plus de 100 ans, cette note avait pour but de rassurer les salariés sur l’avenir de l’entreprise. Elle ne donnerait toutefois pas plus de précisions sur d'éventuels propos à caractère homophobes tenus par la marque. 

La réponse de Nivea

S'ils n'ont pas directement répondu aux allégations, Nivea a insisté sur le fait qu'un tel comportement ne serait pas toléré. "Nous voulons exprimer notre inquiétude, ces allégations ne reflètent pas les valeurs de Beirsdorf, Nivea, et de nos employés à travers le monde. Aucune forme de discrimination, directe ou indirecte, ne sera tolérée."

"Nous sommes très impliqués dans la diversité, le respect mutuel, l'égalité et la tolérance. Nous sommes une une entreprise de plus de 20.000 employés, de différents genres ou origines ethniques, orientations, et personnalités. A travers nos produits, nous touchons des millions de consommateurs à travers le monde chaque jour. Nous savons et chérissons l'individualité et la diversité sous toute ses formes, qui apporte l'inspiration et la créativité à notre société, et à nous, en tant qu'entreprise."

Un précédent raciste ?

Selon le magazine, les tensions entre l’agence et l’annonceur beauté se sont intensifiées ces dernières années. Il faut dire que les choix publicitaire du poids lourd des produits pour le corps font de plus en plus polémique. Après avoir mis en scène un homme noir avec le slogan "re-civilisez vous" en 2010, sa campagne « white is purity », en 2017, avait été accusée de faire le jeu des suprémacistes blancs. 

Nivea, détenue par l’entreprise allemande Beiersdoff, s’était alors excusée, rappelant que « la diversité et l’égalité sont des valeurs cruciales pour Nivea. La discrimination directe ou indirecte doit être exclue de toutes nos décisions, et dans toutes les facettes de nos activités. » 

 

Crédit photo : Pixabay


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail