facebook

VIDEO. Cecil est asexuel, et ça lui va très bien !

Les personnes asexuelles ne ressentent pas d'attirance sexuelle pour autrui... et c'est ok.

Avant de découvrir le mot asexualité, Cecil se sentait sous pression : « Je me demandais 'est-ce que vraiment je dois me forcer à être dans une relation sexuelle avec quelqu'un ?' ». Le jeune homme est asexuel (on dit aussi « ace »), c'est-à-dire qu'il fait partie des gens qui ne ressentent pas d'attirance sexuelle, et aujourd'hui il le vit très bien. « Je pense que je pourrais vivre toute ma vie sans sexe »,  explique à TÊTU ce militant, engagé au sein du Mag LGBT.

Régulièrement confronté à l'aphobie, la discrimination exercée envers les personnes asexuelles, Cecil se bat pour que cette orientation sexuelle soit reconnue et respectée.

A LIRE AUSSI : « Intersexe et fier », Mischa nous explique l’intersexuation

Crédit photo : Cecil B


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail