facebook

Pour Christiane Taubira, quelque chose a changé entre le mariage pour tous et la PMA

Invitée de la matinale de France Inter, l'ancienne garde des Sceaux qui avait défendu avec passion l'ouverture du mariage aux couples de même sexe a donné son sentiment sur les débats PMA.

Ces derniers temps, Christiane Taubira s'était fait discrète. Elle était retournée vivre en Guyane pour s'atteler à la rédaction de son nouveau livre, "Nuit d'épine". A l'intérieur, les réflexions poétiques de l'ex-Garde des Sceaux du quinquennat Hollande sur les nuits qui ont marqué sa vie. Par exemple la nuit du 13 novembre, les attentats du Bataclan, mais aussi les nuit passées sur les bancs de l'Assemblée, à défendre avec verve "l'anneau d'égalité" comme elle l'appelle : le mariage pour tous.

Pas "d'hystérisation" de la société 

Invitée ce matin de la matinale de France Inter pour parler de ce nouvel ouvrage, l'ancienne ministre de la Justice est revenue sur les débats animés de l'hémicycle, et sur "l'hystérie" provoquée par l'ouverture du mariage aux couples de même sexe dans la société. Selon elle, les débats seront cette fois beaucoup plus apaisés. "J'espère que le jour et la nuit seront plus calmes, et je le crois profondément. Il sera beaucoup plus difficile d'hystériser la société, comme on l'a fait en 2013." 

Pour l'ancienne ministre, son absence politique pour ces débats est une des raisons qui peuvent expliquer que les débats se déroulent mieux. "D'abord ma personne, qui provoquait de l'urticaire chez les gens. Il y a des gens qui ne supportent pas ma tête, ma couleur, ma parole, mon attitude, mes convictions, mes idéaux, ma combativité, y'a des gens qui ne supportent pas ça." 

"C'est une source de bonheur" 

Mais selon elle, les débats sur le mariage pour tous ont également posé "un socle" qui facilite aujourd'hui l'ouverture de la PMA pour toutes les femmes. "La loi telle que nous l'avons fait a constitué un socle. Tout le monde a vu que la société ne s'est pas effondrée. Tout ce qu'on nous avait promis, qu'après ça serait des mariages à trois, la légalisation de l'inceste, la zoophilie... (...) Les gens ont cru que tout allait s'écrouler, mais en fait ils se rendent compte que c'est une source de bonheur, une source de joie. Ils se rendent compte que c'est plus de bonheur dans les familles, plus de bonheur dans la société. Ca a ouvert les esprits sur ces libertés là. Sur ces droits là." 

L'ex-Garde des Sceaux s'était particulièrement illustrée pendant les débats sur le mariage pour tous. Sa pugnacité et son sens de la formule ont marqué à jamais les esprits. D'ailleurs, on ne se lasse pas de regarder ses interventions, encore et encore...

 

Crédit photo : Capture France Inter


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail