politiquePrésidentielle 2022 : Christiane Taubira appelle à voter Mélenchon pour contrer l'extrême droite

Par Nicolas Scheffer le 08/04/2022
présidentielle 2022,christiane taubira,mélenchon,Jean-Luc Mélenchon,élection,vote

L'ancienne ministre de la Justice appelle à voter pour Jean-Luc Mélenchon, alors qu'une qualification de l'extrême droite au second tour de l'élection présidentielle est "plausible" selon elle.

Drôle de campagne électorale. Christiane Taubira appelle à voter pour Jean-Luc Mélenchon ce dimanche 10 avril afin de "barrer la route" à l'extrême droite. L'ancienne candidate de la Primaire populaire indique dans un communiqué ce 8 avril que "l'extrême droite au pouvoir parut longtemps une idée délirante". Mais que cinq ans après son accession au second tour de la présidentielle de 2017, la qualification de Marine Le Pen est "plausible", estime Christiane Taubira, qui n'a pas recueilli les 500 parrainages nécessaires pour se présenter. "Dès le premier tour, je choisis de lui barrer la route. Le candidat de gauche en situation de le faire est aujourd'hui Jean-Luc Mélenchon", assure-t-elle.

À lire aussi : Homophobie : l'air de rien, Marine Le Pen reprend la rhétorique d'amalgame d'Orban en Hongrie

Macron-Le Pen bis ?

"Ce scénario électoral était prévisible ces derniers mois. Toute la gauche savait. Un nécessaire rassemblement exigeait des efforts pour que la gauche et l'écologie ne soient pas éliminés au premier tour. L'accession de l'extrême droite au pouvoir est un risque auquel nous ne pouvons nous résoudre", poursuit l'artisane du mariage pour tous. Jean-Luc Mélenchon est aujourd'hui en troisième position dans les sondages d'intention de vote.

De son côté, Valérie Pécresse, qui croit à sa qualification au second tour, a déclaré sur France Inter qu'elle ne donnerait pas de consigne de vote au second tour. "Je dirai pour qui je vote, mais pas de consigne", a-t-elle répondu à un auditeur, estimant que "les Français sont libres et c’est eux qui votent". Marine Le Pen y a vu "un changement de jurisprudence chez LR", un parti "probablement extrêmement divisé". L'écart entre le président sortant et Marine Le Pen est plus faible que jamais. Selon le baromètre Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo et Le Parisien, Emmanuel Macron recueille 26,5% des intentions de vote contre 23% pour Marine Le Pen. Jean-Luc Mélenchon est lui crédité de 16,5% des voix.

À lire aussi : Présidentielle : quel camp choisir ? Les propositions LGBTQI+ des candidats

► Retrouvez tous nos interviews des candidat·es à la présidentielle 2022 :

>> Mélenchon : "Une nouvelle condition humaine, non genrée, c'est inédit dans l’histoire !"
>> Union de la gauche, GPA, #MeTooGay… : entretien avec Fabien Roussel
>> Yannick Jadot : "Il faut réfléchir aux conditions d’une GPA éthique"
>>
 Valérie Pécresse : "La libre détermination des personnes, c’est mon ADN"
>> Philippe Poutou : "Macron a permis une montée des discours réactionnaires"
>> Anne Hidalgo : "Mon combat est pour l'égalité, pas pour la différence"

Crédit photo : Yann Morrisson