Des journalistes de « Quotidien » agressés par des anti-PMA pour toutes

Une équipe de journalistes de « Quotidien » a été agressée dimanche pendant la manifestation  contre la PMA pour toutes. Ils appartiendraient à un groupuscule d’extrême-droite.

Il est beau le climat dans les manifs anti-PMA. Des journalistes de l’émission de TMC « Quotidien » ont été agressés dimanche, alors qu’ils couvraient la manifestation contre l’ouverture de la PMA pour toutes les femmes. L’équipe de Yann Barthès a diffusé dans son émission du lundi 7 octobre, les images choquantes de l’agression.

Selon la journaliste Salhia Brakhlia, l’équipe de tournage filmait la foule en train de se mobiliser pour décrocher un drapeau LGBT accroché par une riveraine à son balcon. « C’est joli mais ça sert à rien » entend-on dire une petite fille, avant qu’un groupe de manifestants fasse la courte échelle à un homme qui parvient à le décrocher. C’est à ce moment là que plusieurs hommes  –« issus d’un groupuscule d’extrême droite » selon la reporter – ont violemment pris à partie les journalistes.

Personne ne s’est opposé à l’agression

Sur les images, on voit un homme vêtu d’un gilet jaune empêcher Salhia Brakhlia d’aller interroger les manifestants. « Qu’est ce que vous faites ici ? » lance-t-il goguenard en bloquant la journaliste. Peu après, on voit la main d’un autre homme tenter de cacher la scène en posant sa main sur la caméra, avant de la secouer. Le premier homme s’approche ensuite des techniciens, répétant « c’est du bon matos, ça », avant de saisir, puis de casser la perche de l’ingénieur du son.

De retour en plateau, la journaliste explique, photo à l’appui, que ces individus se sont ensuite mis à plusieurs pour écraser la caméra « avec les pieds et de toutes leurs forces« , et explique que dans la foule, « personne ne s’est opposé à l’agression« . Sur les images, on voit d’ailleurs certaines personnes filmer, sourire aux lèvres, voire hilares.  L’équipe de l’émission a annoncé avoir porté plainte lundi après-midi.

 

A LIRE AUSSI : Les dates des prochaines manifestations anti-PMA, la provocation de trop ?  

 

 

 

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !

Je soutiens TETU

Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail