facebook

Le couple de personnes trans’ le plus célèbre de Grande-Bretagne attend un enfant

Jake et Hannah Graf, le très médiatique couple anglais, vont devenir parents. Félicitations !

C'est une très belle nouvelle que Jake Graf a annoncé sur son Twitter, ce samedi 14 décembre. Lui et sa femme, Hannah Graf, vont être les parents d'une petite fille qui arrivera en avril prochain et naitra d'une mère porteuse.

https://twitter.com/JakeGraf1/status/1205808485604175872?s=20

Le couple s'est rencontré en 2015. Dans une interview pour le Daily Mail, Hannah raconte comment le désir d'enfant s'est rapidement installé : "Dans la semaine qui a suivi notre premier rendez-vous, Jake m'a demandé si je voulais des enfants", a expliqué Hannah. "Il n'aurait pas poussé la relation plus loin si j'avais dit non. Je voulais des enfants mais je n’ai jamais pensé que je finirais par les avoir. Je pensais que je n'aurais jamais de petit-ami, et encore moins de me marier".

Hannah Graf (née Winterbourne), 32 ans, était précédemment officière de réserve dans l'armée britannique. Elle était la première personne trans' à posséder un grade aussi élevé.

https://www.instagram.com/p/B6F_D-VDcJu/

Son mari, Jake Graf, 41 ans, est un acteur, producteur. Il est apparu dans le film de Wash Westmoreland, "Colette" (2018). Il a commencé sa transition à la vingtaine mais a fait interrompre sa prise de testostérone quelques années plus tard afin de faire congeler ses ovules, anticipant le jour il souhaiterait avoir un enfant. "Je prenais de la testostérone depuis six bonnes années et j'étais très heureux de vivre comme moi-même", a déclaré Jake pour le Daily Mail, "mais je voulais avoir des enfants et il n'y avait qu'une seule façon d'être certain d'être un père". 

Prêts à affronter la critique

Le couple est également parfaitement conscient que, même si leurs familles ont été "entièrement solidaires et aimantes", ils ont déjà fait l'objet de critiques. Et ils se préparent au pire, suite à cette annonce publique. "Nous avons eu un message assez choquant d'une vieille amie d'école que je n'avais pas vue depuis 20 ans et qui disait qu'elle pensait que la maternité de substitution était 'complètement fausse'", explique Jake. "Pourtant, elle parlait comme une maman assez chanceuse pour avoir trois enfants, et nous avons pensé que ce n'était pas ses affaires de se permettre ce genre de remarque."

"Le problème c'est que les gens ont une forte opinion sur les mères porteuses, comme ils peuvent en avoir sur les personnes transgenres, sans prendre le soin de se documenter d'abord", ajoute Hannah, "On a même entendu des gens dire que nous voulons élever un bébé trans. Pourquoi est-ce qu'on choisirait ça pour notre enfant ?", explique Jake. "Nous savons combien il est incroyablement difficile d'être transgenre et nous voulons exactement le contraire pour notre fille. On veut juste que notre petite fille soit heureuse, c'est tout".

À LIRE AUSSI : Pete Buttigieg pourrait bientôt fonder une famille avec son mari

Crédit photo : Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail