facebook

Une femme accuse un prêtre homophobe, surpris devant un porno gay, d’agression sexuelle

Aux États-Unis, une femme, agent de sécurité, accuse un prêtre homophobe de l'avoir agressé sexuellement. Elle l'avait surpris devant du porno gay. Il clame son innocence mais le procureur est saisi.

Ce n'est pas n'importe quel prêtre. Le père George Ruthler est bien connu à New York pour avoir écrit quelque 30 livres et pour donner des prêches à la télévision américaine. Ce prêtre est poursuivi pour agression sexuelle contre une femme agent de sécurité. Il l'aurait agressée sexuellement après qu'elle l'ait filmé regardant un porno gay. Le procureur est saisi.

Les faits se seraient produits le 4 novembre. Ashley Gonzalez affirme que le prêtre "s'est jeté sur moi, m'a attrapé sexuellement et agressivement alors que je me débattais". Ce jour-là, cette agent de sécurité filmait le pasteur devant son ordinateur regardant un porno gay. L'enregistrement dure à peine 18 secondes, selon le National Catholic Reporter. On voit un homme, de dos, sous des icônes religieuses. Sur son écran, un homme pratique une fellation à un autre.

"Il m'a regardé avec un sourire en coin"

La jeune femme de 22 ans explique que le prêtre l'a remarquée et a commencé à lui faire des avances sexuelles. "Il m'a regardé avec un sourire en coin, il a détourné le regard avant de mettre sa main dans son pantalon et à se masturber. C'est à ce moment qu'il s'est jeté sur moi", décrit-t-elle à Bronx News 12. Elle aurait alors réussi à s'enfuir, puis à alerter sa mère et la police.

À LIRE AUSSI - Un eurodéputé hongrois proche de Viktor Orban surpris dans une partouze d’hommes à Bruxelles

Le pasteur a été suspendu, même s'il clame son innocence. Dans une lettre adressée à ses paroissiens, l'homme de 75 ans écrit que cette femme a été engagée par l'église Saint Michael de Manhattan pour renforcer la sécurité au moment de l'élection présidentielle. Il explique qu'elle l'accuse de s'être mal conduit. Mais "je nie de toutes mes forces ces allégations. Elles sont incohérentes et s'en prennent à ma réputation. En 15 ans de ministère, il ne m'a jamais été reproché un seul écart de conduite", écrit-il. L'archidiocèse indique que "le dossier du père Ruthler est dans les mains du procureur".

À LIRE AUSSI - Le pape François n’est décidément pas à une contradiction près sur l’homosexualité

Des propos homophobes

George Ruthler a un historique homophobe. En tant présentateur de la télévision catholique EWTN, il a critiqué l'ouverture du pape François concernant les personnes LGBT+. Selon le pasteur, les malheurs de la société sont dûs aux "partisans de l'avortement et aux sodomites". "Lorsque les homosexuels s'infectent les uns les autres jusqu'à la mort, et que les partisans de l'avortement tuent des enfants, ils sont unis dans un même combat pour la mort et l'auto-destruction", écrit-il avant de qualifier les homos d'"antéchrist". Rien que ça.

 

Crédit photo : Karl Fredrickson / Unsplash


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail