facebook

Les tasses du photographe Marc Martin reviennent à Paris le temps d’une expo éphémère

Fort du succès rencontré par ses précédentes expositions ainsi que son beau-livre récemment primé, l'artiste investira temporairement la galerie Mille Lieux du 3ème arrondissement parisien pour valoriser son projet audacieux Traces des tasses.

Alors que ses fameuses Tasses ont voyagé entre la France et Belgique ces derniers mois, Marc Martin compte bien montrer aux retardataires ce qu'ils ont potentiellement raté. Du 15 décembre au 3 janvier 2021, le photographe inaugurera Traces des tasses, une nouvelle exposition qui semble fonctionner comme un écho à sa précédente, couronnée de succès. C'est au sein de la galerie Mille Lieux située dans le 3ème arrondissement de la capitale – au 39 rue de Poitou pour être exact – que cet événement temporaire aura lieu. Ce dernier revisitera, photo après photo, l'histoire cachée des vespasiennes.

Repaires symboliques

Car les tasses, c'est le petit nom donné pendant longtemps aux pissotières publiques, disséminées un peu partout dans les villes. Ces endroits étaient de véritables points de rencontres pour les hommes gays du siècle passé. "On pouvait s'y affranchir un instant de la norme, mais les prises de risques étaient considérables à l'époque, nous expliquait Marc Martin. Il ne faut pas oublier que l'homosexualité a été réprimée en France jusqu'en 1982 ! La police des mœurs surveillait les tasses et leur détournement d'usage pour outrage public à la pudeur. Pourtant, le désir de ces hommes était plus fort que l'oppression".

À LIRE AUSSI – À la recherche des urinoirs perdus et de leurs adeptes avec le photographe Marc Martin

Ainsi, grâce à cette nouvelle exposition éphémère programmée durant les fêtes de fin d'année, l'artiste revisitera une nouvelle fois la lourde symbolique que les vespasiennes avaient pour de nombreux hommes dans le placard. Un projet peu commun qu'il est important de valoriser afin qu'un pan de l'histoire de notre communauté ne tombe pas dans l'oubli. Pour les esprits les plus curieux qui n'auraient pas la chance de pouvoir se déplacer jusqu'à Paris pour y assister, le livre photo de Marc Martin est toujours disponible. On rappellera que cet ouvrage est lauréat du prix Sade de cette édition 2020.

L'expo Traces des tasses pourra être visitée en accès libre du mercredi au dimanche, de 13h30 à 19h.

Crédit photo : Marc Martin


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail