À voir : « Baltringue », le court-métrage sur l’homosexualité en milieu carcéral en lice pour les Césars

En compétition dans la catégorie du Meilleur court-métrage lors de la cérémonie des Césars du 12 mars, le film de Josza Anjembe est disponible gratuitement pendant une durée limitée sur le site de TÊTU. Un visionnage immanquable.

Plus tôt l'été dernier, c'est au sein du line-up de notre événement FIÈR.E.S & TÊTU que l'on découvrait le dernier projet ciné de Josza Anjembe. Après son acclamé Le bleu blanc rouge de mes cheveux, la réalisatrice revenait en grande forme avec Baltringue, un nouveau format court avec l'homosexualité comme thème principal. Et voilà que le film se retrouve désormais en lice pour les Césars 2021, éligible à la distinction convoitée de Meilleur court-métrage. Pour celles et ceux qui avaient échappé à son visionnage, une session de rattrapage est disponible dès maintenant sur TÊTU.

Porté par un duo d'acteurs au diapason (Alassane Diong et Yoann Zimmer), Baltringue s'impose comme une incursion dans le milieu carcéral à travers l'histoire d'Issa. Ce dernier est un jeune détenu qui est sur le point d'être remis en liberté après deux années en prison. Mais son envol imminent est quelque peu perturbé par l'irruption de Gaëtan dans sa vie, un beau blond qui commence à purger sa peine.

À LIRE AUSSI – Pourquoi il faut voir « Baltringue », court-métrage fort sur l’homosexualité en prison

Crédit photo : Yukunkun Productions


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail