facebook

VIH : ce qu’il faut savoir sur le nouvel essai de vaccin qui commence en France

Cette année, 72 personnes vont tester un vaccin contre le VIH. Si cette première phase de test suscite beaucoup d'espoir, chercheurs et associatifs veulent rester prudents.

Peut-être avez-vous croisé dans le métro parisien de grandes affiches faisant appel à des volontaires pour un vaccin contre le VIH ? Après huit ans de recherches, un nouveau candidat vaccin contre le virus, répondant au doux nom de « CD40.HIVRI.Env », a été mis au point par le laboratoire public VRI. Il commence à être testé sur les humains, en France, en phase 1.

« Depuis 40 ans, on est à plus de 70-80 tentatives de vaccins contre le VIH dans le monde, raconte Yves Lévy, directeur du Vaccine Research Institute (VRI) et professeur d’immunologie clinique. Mais cette fois-ci, c’est une nouvelle technique jamais testée et pour laquelle nous sommes optimistes. » La recherche devrait prendre plusieurs années, si toutes les étapes sont validées. « Ce nouveau test amène beaucoup d’espoir, ajoute Aurélien Beaucamp, président de Aides. Mais attention, c’est juste le tout début de la phase 1. La recherche sur cette technique commence à peine et nous devons rester prudent », s’empresse d’ajouter le responsable associatif.

Combien de temps va durer l’essai ?

Cette nouvelle technique consiste à cibler les cellules du corps responsables de la défense immunitaire, qui sans traitement ne parviennent pas à bloquer le VIH. « C’est comme si nous attaquions directement le talon d’Achille du VIH », reprend Yves Lévy. Des anticorps vont être injectés dans les cellules dendritiques, c’est-à-dire les cellules qui ont la capacité de déclencher une réponse immunitaire et donc de protéger l’organisme. Les chercheurs espèrent ainsi que le vaccin préventif agira longtemps dans l’organisme et sur toutes les formes de VIH....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail