cinémaKate Winslet connaît "au moins 4 acteurs qui cachent complètement leur sexualité" à Hollywood

Par Antoine Patinet le 06/04/2021
Kate Winslet

Dans une interview au Sunday Times, Kate Winslet s'est exprimée sans filtre sur l'homophobie qui règne à Hollywood, et qui empêche les acteurs de sortir du placard.

C'est une interview cash qu'a accordée Kate Winslet au « Sunday Times ». Elle s'y est exprimée sur l'hypocrisie qui règne à Hollywood, et dénonce "le jugement, la discrimination et l'homophobie" qui règnent sur le cinéma américain. Alors même que ce dernier encense des créations qui mettent en avant des vécus LGBTQI+.

La "honte" à Hollywood

Cet état d'esprit persistant dans la Cité des Anges empêche, selon l'éternelle Rose de Titanic, les acteurs et les actrices de faire leur coming out. « Je ne peux pas vous dire le nombre de jeunes acteurs que je connais – certains sont très célèbres, d’autres débutent – qui sont terrifiés que leur sexualité puisse être révélée et que cela les empêche d’être choisis pour des rôles d’hétérosexuels. C’est n’importe quoi ! ».

Selon l'actrice, ces situations sont surtout vécues par des hommes. « Dans certains cas, ces acteurs choisissent de ne pas faire leur coming out pour des raisons personnelles et ça ne regarde personne. Parfois pour garder leur vie privée. Parfois à cause du conditionnement et de la honte."  Et parfois, parce que leur entourage professionnel leur demande. « Un acteur bien connu vient de trouver un agent américain et l’agent lui a dit : 'Je comprends que tu sois bisexuel. On ne va pas le révéler'. Je connais au moins quatre acteurs qui cachent complètement leur sexualité. C’est douloureux. Parce qu’ils vivent dans la crainte d’être découverts. »  

Une "conversation importante"

L'actrice, à l'affiche de l'attendu drame lesbien "Ammonite" - dont la sortie, prévue le 7 avril, a été une nouvelle fois repoussée  - a également évoqué le sujet des acteurs et actrices hétérosexuels et cisgenres qui jouent des rôles LGBTQI+ - son cas dans le film de Francis Lee. "On aurait pu parler de ce que je ressens à l'idée de jouer une lesbienne, et de prendre ce rôle à quelqu'un de concerné. Mais je sais que le rôle n'a été proposé à personne d'autre" a-t-elle expliqué, avant de justifier d'avoir accepté le rôle : "J'ai eu l'opportunité d'amener une histoire LGBTQ dans les salons des gens, je l'ai prise." 

À LIRE AUSSI : « Les acteurs et actrices trans existent ! » : lettre ouverte au cinéma français

Elle estime toutefois que "la conversation sur les acteurs hétéros dans des rôles gays est extrêmement importante. J'espère qu'un jour, ce sera automatique, que les acteurs gays auront ces rôles et qu'on aura pas besoin de stars de cinéma pour faire le film." Mais pour l'instant, ce n'est pas gagné : les financements des films reposent très souvent sur les noms au générique. Et puisque les superstars ne font pas leur coming out, il n'y a pas, ou peu, d'acteurs LGBTQI+ assez "bankables" pour convaincre les producteurs. Cette sortie de Kate Winslet sera-t-elle suffisante pour que le serpent arrête de se mordre la queue ?

 

Crédit photo :  Twentieth Century Fox