facebook

Chris Crocker a vendu sa vidéo « Leave Britney Alone » pour financer sa transition

Reconnue comme l'un des contenus ayant propulsé YouTube à ses débuts, la vidéo originale "Leave Britney Alone" vient d'être vendue pour plus de 41.000 dollars. Un pactole qui aidera sa créatrice Chris Crocker, 33 ans, à entamer sa transition.

Une des vidéos les plus emblématiques de YouTube vient de changer de propriétaire. Comme le souligne Instinct Magazine, Chris Crocker vient de vendre aux enchères le fichier original de sa vidéo "Leave Britney Alone", parue en 2007 et devenue cultissime. "C'était la première vidéo virale à avoir une couverture médiatique massive, explique-t-elle. J'ai tourné cette vidéo dans la chambre de mes grands-parents alors que je n'étais qu'un ado gender-fluid qui venait d'abandonner le lycée. Je n'avais aucune idée de l'impact que ce message aurait, des années plus tard, mais peut-être que la société est finalement en train de le comprendre".

Afin de pouvoir la vendre en bonne et due forme, Chris Crocker a transformé la vidéo originale en jeton non fongible (NFT), soit un actif numérique totalement unique et achetable en cryptomonnaie. Pour la faire courte, le fichier et les droits qui l'entourent viennent d'être légués à un acquéreur pour la modique somme de 18.6942 ETH, soit 41,350.45 dollars américains – près du double de ce que Chris avait anticipé.

Des bénéfices qui pourraient tout changer

Auprès de ses followers sur Twitter, Chris Crocker assurait que la somme empochée allait l'aider "à prendre soin de ma famille et, si j'ai suffisamment d'argent, à commencer ma transition". En février dernier, la révélation de YouTube s'était confiée sur son identité de femme trans lors d'un live Instagram. "J'ai masqué qui j'étais pour être acceptée dans l'environnement dans lequel je suis, détaillait-elle alors. […] J'espère vraiment pouvoir devenir à l'extérieur la personne que je suis à l'intérieur".

À LIRE AUSSI : Les 5 choses qu’on retient après avoir vu le documentaire sensation sur Britney Spears

En marge du documentaire Framing Britney Spears, Chris Crocker est revenue sur toute la haine qu'elle a reçue suite à la mise en ligne de sa vidéo "Leave Britney Alone". Une haine qui, selon elle, trouve ses racines dans la transphobie ordinaire. "La raison pour laquelle personne ne me prenait au sérieux, c'est parce que j'étais un ado gender-fluid et cette réaction était transphobe à mes yeux, expliquait-elle. Quand je l'ai dit, j'ai eu peur pour ma vie. On envoyait des menaces de mort au domicile de ma grand-mère".

Crédit photos : Chris Crocker via Twitter


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail