facebook

« C’est une arme très importante, le viol » : Mathilde Forget, autrice de la violence

mathilde forget publie chez grasset

ENTRETIEN. "De mon plein gré" est le deuxième roman de la jeune auteure Mathilde Forget, publiée aux éditions Grasset. L’histoire d’un viol, à travers un interrogatoire de police. Un tour de force qui met en avant la culpabilité ressentie par les victimes.

Son premier texte, il y a trois ans, s’appelait À la demande d’un tiers. D’autres violences : l’hospitalisation sous contrainte en hôpital psychiatrique d’une soeur, une mère qui se suicide, une amoureuse qui s’en va. Un ciel qui tombe sur la tête lorsque l’on connait aussi ce crime qu’est le viol. ...


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail