facebook

La littérature gay bande-t-elle encore ?

livres gay

Remontée de sève en vue dans la littérature LGBTQ+. Après plusieurs années de baisse de régime, les livres s’emparent de nouveau de nos sexualités dans la lignée de Guibert et Dustan.

Avant, on avait Guibert et Dustan. Des passions chaudes courraient les chapitres de leurs romans. Les Chiens, le premier roman d’Hervé Guibert, publié en 1982 aux éditions de Minuit, multipliaient les scènes pornographiques et sadomasochistes. En 1989, Fou de Vincent, récit d’un amour à sens unique, d’une sexualité crue, est un chef-d’œuvre sans détour....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail