facebook

Pride 2021 : pas de policiers cette année à la marche de Paris

policiers à la gay pride de Paris

INFO TÊTU - FLAG!, l'association de policiers LGBTQI+, indique à TÊTU qu'elle ne participera pas au défilé des Fiertés à Paris cette année. Elle craint un risque d'agression, alors que le cortège doit s'élancer de Seine-Saint-Denis.

Aux États-Unis, les forces de l'ordre ne sont pas les bienvenues à la Marche des Fiertés 2021 de New York. Cette année à Paris, c'est l'association FLAG! elle-même qui a renoncé à la Pride du 26 juin. Craignant un risque d'agression de ses membres, l'organisation de policiers LGBTQI+ dit ne pas vouloir rajouter du travail à la Préfecture de police dont les agents sont déjà "épuisés".

"FLAG! ne participera pas au traditionnel défilé des Fiertés parisien", nous annonce donc Johan Cavirot, le président de l'association. Soulignant que "cette année, en raison des contraintes sanitaires, la Marche sera exclusivement politique et ne comportera pas de char", il ajoute : "Elle partira de Pantin, en Seine-Saint-Denis, pour rejoindre République en passant par des quartiers où les policiers ne sont pas toujours les bienvenus". L'association des forces de l'ordre sera en revanche présente dans les marches d'autres villes, comme à Arras le 12 juin.

"FLAG! reviendra en 2022"

Ces derniers temps, rappelle le policier, les forces de l'ordre sont particulièrement ciblées par des actes violents. "Le parcours de la marche couplé à la menace terroriste et aux agressions avec armes envers les forces de l'ordre nécessitent une sécurisation du cortège de FLAG! beaucoup plus importante que les années précédentes pour garantir la sécurité de nos membres", déplore le président de l'association. Or, il pointe que les forces de l'ordre sont "déjà épuisées par le surcroît d'activité lié au Covid-19", concluant : "Ils ne nous semble pas opportun de les mobiliser davantage cette année pour nous protéger". Johan Cavirot indique qu'il défilera néanmoins symboliquement aux côtés de l'Inter-LGBT, et promet : "FLAG! reviendra en 2022" à la Pride.

LIRE AUSSI >> La Pride de Paris partira cette année de Seine-Saint-Denis

Si l'Inter-LGBT respecte la décision des policiers LGBTQI+, son porte-parole Matthieu Gatipon souligne : "Nous entretenons de bonnes relations et qui a toute sa place dans une marche des Fiertés". Une réponse en creux à la contre-marche qui s'organise cette année le 20 juin, soit six jours avant la Pride traditionnelle. Se voulant "radicale", elle reproche notamment à la Pride traditionnelle de défiler avec des policiers. "On va demander à des gens de défiler à côté d’agents qui les contrôlent toute la journée. Je ne suis pas unie avec la police nationale, et la police n’est pas l’alliée objective des migrants", a fait valoir Héloïse, présidente du Baam, citée par 20 minutes.

LIRE AUSSI >> Mois des Fiertés 2021 : le calendrier des Pride, ville par ville

LIRE AUSSI >> Xavier Jugelé, le policier assassiné sur les Champs, adhérait à FLAG


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail