facebook

Mois des Fiertés : le calendrier 2021 des Pride, ville par ville

gay pride strasbourg

Après l'annulation des Marches des fiertés l'an dernier, la Pride fait son fier retour en 2021 mais pas partout : annulée à Lille, reportée à Montpellier, maintenue à Paris, Lyon, Rennes Nantes, Bordeaux… Le point ville par ville.

Gay, lesbienne, bi, trans, queer : le mois de juin est celui de la pride ! Et pour 2021, nos fiertés pourront s'afficher dans les rues puisque contrairement à l'an dernier pour cause de Covid-19, des marches se tiendront bien cette année.

Après des premiers défilés en mai à Orléans, Poitiers, Rouen, La Rochelle et pour la première fois à Saint-Denis de La Réunion, c'est bien en juin qu'il vous faut préparer la crème solaire, les bonnes chaussures, le drapeau et les bouteilles d'eau car plus que jamais après un an de repos forcé, on va marcher partout en France ! Voici l'agenda complet des Pride, ville par ville*.

LIRE AUSSI >> INFO TÊTU - Pas de policiers cette année à la marche de Paris

Pride en juin à Rennes, Paris, Lyon, Nantes…

À Rennes, la Pride est prévue pour le samedi 5 juin. Les personnes LGBTQI+ pourront se rassembler à partir de 14h sur le mail François-Mitterrand, fait savoir Ouest France. Une magnifique affiche met en avant le mot d'ordre : "Marre qu'on nous marche dessus. Anti-racistes, anti-fascistes et féministes fièr·e·s et uni·e·s dans la rue !" Le 5 juin également, annonce L'Est éclair, deux collectifs organisent la première "Inclusive Pride" de la ville de Troyes, "une manifestation de fierté festive et de revendication en faveur de la liberté et de l’égalité de toutes les orientations sexuelles et identités de genre". Départ prévu à 15h, place de l'hôtel de ville.

À Lyon, la Marche des fiertés aura lieu le 12 juin 2021. Le point de rendez-vous est donné à midi sur la Place Bellecour, où se tiendra également le Village associatif. L'association organisatrice, le CFL (Collectif Fiertés en lutte, remplace cette année la Lesbian and Gay Pride), annonce quatre "cortèges en non-mixité qui ouvriront la Marche" afin de visibiliser "une non-mixité lesbienne, un cortège LGBTIAQ+ racisé-es, un cortège trans', non-binaires et intersexes et enfin un cortège pour les personnes handies et leurs proches". Suivra le cortège mixte, "ouvert à tout le monde, dans un esprit revendicatif et festif". Concernant le mot d'ordre, le CFL annonce : "Nous avons fait le choix de pointer du doigt le fascisme", afin "de rappeler que l’extrême droite est un péril mortel pour toutes les communautés minorisées".

À Strasbourg, où vient d'être inauguré un tram aux couleurs LGBTQIA qui circulera durant le mois des Fiertés, la pride est également prévue le 12 juin. Départ à 14h30, place de l’Université, derrière le mot d'ordre : "20 ans de marches et de combats, la lutte continue".

À Nantes, où l'annulation de la marche avait été initialement annoncée, elle aura finalement bien lieu le 12 juin, organisée par NOSIG, Centre LGBTQI+ de Nantes, qui annonce d'autres actions la quinzaine précédente.

À Arras, le 12 juin également, une marche des Fiertés aura lieu autour du Love Festival 2021.

A Lille, dans un post Facebook, Fiertés Lille Pride avait annoncé qu'il n'y aurait pas de Pride 2021, indiquant que la "situation sanitaire ne permet pas d'organiser le Village et la Marche dans de bonnes conditions". Une Rainbow Week est en revanche annoncée du 27 mai au 3 juin.

[Mise à jour] À noter qu'un collectif appelle finalement à une Marche des fiertés lilloise le dimanche 13 juin, depuis la place République à 14h.

À AmiensSOS homophobie Picardie nous signale l'organisation par le collectif IDAHOT local d'une marche des fiertés la semaine suivante, le 19 juin 2021. "À ce jour, prévient en revanche l'asso, nous ne pouvons dire si le contexte sanitaire nous permettra, comme prévu, d’organiser un village associatif".

À Metz également, ce sera pour le 19 juin. A Clermont-Ferrand, toujours le 19 juin, le collectif Outrecuidance Auvergne appelle à une Marche des Fiertés dans la capitale auvergnate. Départ 14 heures, place de Jaude.

Plus au sud, aussi le 19 juin, Arles organise cette année la première marche des Fiertés de son histoire. Le parcours partira à 15h de la place de la République. Pour financer cette première, la Queer team organisatrice a mis en place une cagnotte.

Enfin à Tours, où une marche contre l'homophobie avait dû être annulée en mai face à une polémique sur les cortèges en non-mixité, une Pride aura bien lieu le 19 juin. Mot d'ordre annoncé par le Centre LGBTI de Touraine "Toujours uni·e·s contre les LGBTI+phobies, autant qu'il le faudra". Après un rassemblement et des discours à partir de 14h, le cortège partira à 15h de l'esplanade du château de Tours.

À Paris, la Marche des fiertés sera pour le samedi 26 juin. L'Inter-LGBT organisatrice prévoit une pride politique à un an de la présidentielle 2022, dont le mot d'ordre doit encore être précisé. Le format sera comme partout modifié, crise sanitaire oblige : "Il n'y aura probablement pas de char tel qu'on les connaît habituellement. Nous allons mettre en place une manifestation qui permette de respecter la distanciation sociale."

Quant au parcours de la marche parisienne, il est cette année inédit :

>> Rendez-vous, parcours, organisation, météo : ce qu’il faut savoir avant la Pride de Paris 2021

Marches de juillet à octobre

Les organisateurs de la pride de Marseille ont annoncé que la Marche des Fiertés aura lieu le 3 juillet. Le cortège partira à 15 heures du Palais Longchamp.

En juillet également, le 17, une Marche des Fiertés 2021 est annoncée à Annecy.

À Bordeaux, qui vient d'officialiser son projet de se porter candidate au Rainbow Cities Network, le réseau mondial des villes "LGBT friendly",  la Pride est programmée au 12 septembre.

Le 18 septembre, c'est à Valence (Drôme) que l'association Valence Diversité organise un village associatif ainsi qu'une marche, au départ "de la fontaine monumentale sur les boulevards".

Initialement prévue en juin, la marche de Montpellier a été reportée au week-end des 24-25 septembre. Elle aura pour mot d'ordre, annonce le Midi libre : "Nos fiertés sont sans frontières !".

Pas très loin, à Toulon, le Collectif Fiertés Toulon nous annonce qu'une Marche des Fiertés aura également lieu le 25 septembre 2021, "après la première marche de toute son histoire en septembre 2020 qui a eu un immense succès".

À Grenoble aussi, la pride initialement prévue pour le 29 mai a été décalée au 25 septembre 2021, a annoncé Grenoble Pride Festival, arguant "des difficultés sanitaires et du manque de mobilisation". Ce sera le 25 septembre également pour Biarritz, annonce l’association LGBTQI+ les Bascos, ainsi que pour Angers.

À Toulouse, l'édition 2021 aura lieu le samedi 9 octobre, précisent les organisateurs sur leur site.

*N'hésitez pas à compléter l'agenda si votre ville manque à la liste, à l'adresse contact@tetu.com

LIRE AUSSI >> À New York, la marche des Fiertés exclut la police du défilé

LIRE AUSSI >> Mois des fiertés : avant Stonewall, ces émeutes oubliées de l’histoire des droits LGBT

Crédit photo : Margaux BellottUnsplash


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail