facebook

« Skam France » : comment la série s’empare brillamment de la thématique du VIH

Avec une justesse qui est comme devenue sa marque de fabrique, Skam France fait dans la pédagogie grâce à une huitième saison qui parle, entre autres sujets, de séropositivité. Une arche narrative particulièrement bien ficelée et nécessaire.

Affirmer que Skam France est l'une des meilleures fictions hexagonales relève presque de l'euphémisme. Depuis son lancement en 2018, la série ne cesse de viser juste. Au niveau de son casting de jeunes talents, qui parvient à insuffler une crédibilité trop souvent aux abonnés absents dans la fiction française. De sa réalisation, à corréler avec un parti pris esthétique solide qui la distingue de ses homologues. Et, enfin, de son scénario toujours éclairé. La huitième saison du programme, qui boucle sa diffusion ce vendredi 9 juillet, prolonge ce sans-faute en explorant une thématique habituellement boudée : la séropositivité....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail