adoptionSautant sur la photo des enfants de Pete Buttigieg, La Manif pour tous répand une fake news

Par Nicolas Scheffer le 06/09/2021
Pete Buttigieg et son mari Chasten avec leurs deux bébés

La Manif pour tous a utilisé la première photo diffusée par le ministre américain Pete Buttigieg et son mari Chasten avec leurs deux bébés pour hurler au scandale contre la GPA. Or, le couple est passé par un processus d'adoption.

"Chasten et moi sommes plus que reconnaissants pour tous les mots attentionnés depuis que nous avons annoncé que nous étions devenus parents". Pete Buttigieg, premier membre ouvertement gay d'un gouvernement américain, et son mari Chasten, qui avaient annoncé en août être devenus pères de deux enfants, ont diffusé ce samedi 4 septembre la première photo publique de la famille. Un faire-part classique, en noir et blanc, montrant les heureux parents tout sourire berçant chacun un de leur jumeaux (un garçon et une fille), avec ce message : "Nous sommes ravis d'accueillir Penelope Rose et Joseph August Buttigieg dans notre famille".

Un bonheur familial que certains ne veulent décidément pas partager. Dans un tweet supprimé depuis mais immortalisé par le compte @ParisPasRose, la Manif pour tous a voulu surfer sur l'annonce pour alimenter son combat réactionnaire. "Comment ne pas être scandalisés par cette photo ?", écrit le collectif né dans l'opposition au mariage pour tous, développant avec sa dramaturgie habituelle : "Non contents d'avoir pris les enfants à la mère qui vient d'accoucher, les deux hommes ont aussi pris sa place sur le lit d'hôpital... Pensée pour ces enfants privés de leur mère pour toujours".

Liste d'attente pour adoption

Sauf que non contents de nous infliger de nouveau sa description biaisée de la gestation pour autrui, LMPT se montre en l'espèce complètement à côté de la plaque, puisque les Buttigieg n'ont même pas eu recours à une GPA pour devenir parents. Comme le rapportait dès juillet le Washington Post, le couple se trouvait en effet depuis un an sur une liste d'attente pour adopter un enfant abandonné. Nos confrères expliquaient d'ailleurs qu'il avait déjà reçu un appel d'une femme enceinte ne souhaitant pas élever son enfant, avant que celle-ci ne change d'avis. "C'est un état étrange entre colère, frustration et espoir. Vous pensez que votre rêve est enfin en train de se réaliser, vous êtes enflammé et il s'évanouit", confiait alors Chasten Buttigieg, rêvant d'emmener son enfant pêcher dans les bois avec son grand-père.

Un parcours éprouvant pour tout aspirant parent, qui explique la prudence de l'annonce du secrétaire d'État aux Transports, le 17 août sur Twitter : "Nous sommes ravis d'annoncer que nous sommes devenus parents ! Le processus n'est pas encore terminé et nous sommes reconnaissants pour l'amour, le soutien et le respect de notre vie privée qui nous ont été offerts. Nous avons hâte de vous en dire rapidement plus." L'heureux dénouement a été applaudi par la Première dame, Jill Biden, qui a immédiatement souhaité au couple la "bienvenue dans la parenté !".

LIRE AUSSI >> La Manif pour tous perd son procès face à Caroline Mecary, l’avocate des LGBT

Pete et Chasten Buttigieg se sont rencontrés en 2015 et se sont mariés trois ans plus tard. C'est à l'aéroport de Chicago que Chasten a demandé en mariage celui qui est devenu fin 2020 secrétaire d'État aux Transports. Avant cela, Pete Buttigieg avait été candidat à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle. À la veille du "Super Tuesday", le maire de South Bend avait fini par renoncer, appelant à voter pour Joe Biden qui, une fois élu, l'a enrôlé dans le gouvernement.

LIRE AUSSI >> Yannick Jadot : « Il faut réfléchir aux conditions d’une GPA éthique »

Crédit photo : Capture d'écran Instagram/Pete Buttigieg