cinémaLa Russie interdit le prochain Marvel aux mineurs... à cause d'un super-héros gay ?

Par Florian Ques le 28/09/2021
Le film Marvel "Les Éternels" sera interdit aux moins de 18 ans en Russie

Attendu pour début novembre dans de nombreux cinémas du monde, Les Éternels écope d'un avertissement "18+" en Russie. Ce film sera le premier Marvel à inclure un super-héros gay. Coïncidence ?

En Russie, tout le monde n'aura pas la chance de voir le prochain Marvel sur grand écran. D'après le média Kino Metro, Les Éternels bénéficiera d'une sortie au cinéma limitée aux spectateurs et spectatrices âgé·es de plus de 18 ans. C'est le tout premier film de super-héros à hériter d'un tel avertissement "18+" dans le pays... et il s'avère que c'est aussi le premier à inclure un personnage principal ouvertement gay. Et si la Russie n'a pas justifié sa décision, cette limitation pourrait faire partie des multiples initiatives du pays de Vladimir Poutine pour limiter "la propagande homosexuelle".

En 2017, déjà l'adaptation ciné de Power Rangers avait subi le même sort. Pourtant globalement gentillet dans ses scènes d'affrontement, le film se voit interdit aux mineurs. Une quasi-censure qui s'explique par l'inclusion d'un Ranger lesbien, bien qu'elle n'ait aucune petite amie à l'écran ou qu'elle n'embrasse personne. Sa sexualité n'est d'ailleurs même pas clairement verbalisée, seulement insinuée.

Une famille homoparentale chez Marvel

Réalisé par Chloé Zhao – oscarisée pour son film Nomadland en 2020 –, Les Éternels tournera, comme son titre l'indique, autour du clan des Éternels. Il s'agit d'une ancienne race extraterrestre dotée de capacités hors du commun. Vivant dans l'ombre depuis un long moment, ils sont contraints de réapparaître pour combattre des ennemis ancestraux appelés les Déviants.

Au sein de la famille des Éternels se trouve Phastos (joué par Brian Tyree Henry), un inventeur de génie qui maîtrise la technologie comme pas deux... et qui est, en parallèle, ouvertement gay. Le film devrait inclure sa relation avec son mari, interprété par l'acteur queer Haaz Sleiman. Les deux ont également un enfant, ce qui veut dire que ce sera le premier Marvel à illustrer une famille homoparentale à l'écran. Verdict dès le 3 novembre, date de son arrivée dans les salles françaises.