EuropeLes MTV Europe Music Awards auront bien lieu en Hongrie malgré l'homophobie d'État

Par Tessa Lanney le 20/10/2021
hongrie,budapest,mtv europe music awards,europe,homophobie,viktor orban,lgbt

En dépit de la législation homophobe et transphobe adoptée par la Hongrie de Viktor Orban, la cérémonie 2021 des MTV Europe Music Awards a décidé de se maintenir à Budapest afin d'afficher sa solidarité avec les personnes LGBTQI+.

La légende veut qu'aux abords du détroit de Messine, les marins aient à choisir entre se faire dévorer par Charybde ou affronter Scylla. Les organisateurs des MTV Europe Music Awards, qui récompensent les meilleurs clips vidéos de l'année en Europe, se sont un peu retrouvés comme ces navigateurs face au choix de maintenir ou non l'événement en Hongrie pour son édition 2021. C'est en effet aussi l'année où ce pays d'Europe de l'Est a adopté la législation anti-LGBTQI+ proposée par son Premier ministre nationaliste et conservateur, Viktor Orban. MTV a annoncé sa décision ce mardi 19 octobre : la cérémonie est maintenue à Budapest.

À lire aussi : Hongrie : le very bad trip homophobe de Viktor Orbán

"Nous sommes impatients d'utiliser l'événement pour amplifier nos voix et être solidaires de nos frères et sœurs LGBTQ", a déclaré Chris McCarthy, président et chef de la direction de MTV Entertainment Group Worldwide, dans une interview à l'Associated Press. Il assure que l'émission ne sera en aucun cas censurée : "Nous l'avons dit très clairement et nous l'avons fait depuis le début…. nous n'autorisons pas la contribution éditoriale en ce qui concerne les artistes. C'est toujours une condition quel que soit le pays dans lequel nous allons."

"Solidarité" avec les LGBTQI+ de Hongrie

Une inquiétude légitime puisque la législation homophobe et transphobe adoptée mi-juin par le Parlement hongrois prétend combattre "la propagande homosexuelle", c'est-à-dire toute représentation de l'homosexualité accessible aux mineurs, notamment à la télévision.

Lors la mise de ces restrictions, la première réaction de Chris McCarthy, lui-même gay, a été de vouloir déplacer l'événement prévu dans la capitale hongroise. C'est en en discutant avec des défenseurs des droits humains, en Hongrie ou au sein de MTV, qu'il s'est ravisé. "Cette [décision] peut surprendre quiconque sait qu'en juin de cette année, la Hongrie a adopté une législation anti-LGBTQI+ interdisant le contenu télévisé mettant en vedette des homosexuels pendant la journée et aux heures de grande écoute", concède-t-il dans une note adressée aux membres du personnel avant d'arguer que justement, "nous devrions aller de l'avant, en utilisant le spectacle comme une opportunité de nous montrer solidaires avec la communauté LGBTQI+ en Hongrie et dans le monde alors que nous continuons à lutter pour l'égalité pour tous".

Ainsi, l'organisation All Out, qui lutte pour la défense des droits LGBTQI+, recevra le convoité Generation Change Award récompensant les jeunes qui changent le monde. Pour son directeur exécutif, Matt Beard, MTV prend "absolument la bonne décision" qui permet de "donner aux communautés LGBTQI+ vivant en Hongrie un sentiment incroyablement précieux de solidarité internationale qui vient d'un grand événement médiatique mondial comme les EMA". Il faudra attendre encore un peu pour savoir dans quelle mesure la cérémonie accueillera des personnalités queers puisque les artistes nommés cette année n'ont pas encore été annoncés.

À lire aussi : Élections tchèques : une "victoire" pour la démocratie… mais pas pour la jeunesse LGBTQI+

Crédit photo : MTV EMA via Instagram