Abo

transidentitésYanis : "C’est épuisant de passer son temps à éduquer les gens"

Superstar des années Myspace, artiste out dans la France pré-mariage pour tous, Yanis a pris son temps avant de livrer "Solo", un nouvel EP pop et personnel. Elle revient pour têtu· sur son parcours artistique et sa transition. Article à lire dans le numéro 230 de têtu·, disponible en kiosque Yanis nous reçoit dans son…

Superstar des années Myspace, artiste out dans la France pré-mariage pour tous, Yanis a pris son temps avant de livrer "Solo", un nouvel EP pop et personnel. Elle revient pour têtu· sur son parcours artistique et sa transition.

Article à lire dans le numéro 230 de têtu·, disponible en kiosque

Yanis nous reçoit dans son petit studio parisien, épuré mais cosy, où trône, sous un imposant néon rouge, le clavier sur lequel iel compose sa musique. Autour d’une ginger beer, on se remémore son arrivée fracassante sur MySpace, en 2009. Sliimy, le personnage qu’iel incarne durant la première partie de sa carrière, s’apprête alors à secouer la pop française. En 2015, l’artiste passe à un registre plus électro, utilise son vrai prénom pour signer ses morceaux, puis revient en 2021 avec un nouveau pronom, iel, et un coming out trans et non-binaire sur Mediapart qui lui vaut d’être nommé·e aux Out d’or 2021. Aujourd’hui, Yanis n’arrive pas non plus les mains vides : dans son sac à main, un nouvel EP, Solo – tiré du single éponyme –, paru début 2022. 

On a attendu sept ans entre Paint your face et L’Heure bleue, puis encore six ans pour Solo…...

Par Olga Volfson le 31/03/2022