Abo

cinémaLe drame amoureux de Philippe Besson sur le placard porté à l'écran

Par Florian Ques le 13/01/2023
Olivier Peyron,Philippe Besson,Arrête avec tes mensonges,Julien De Saint Jean,Jérémy Gillet,homosexualité,gay,film,cinéma,film gay

[Article à retrouver dans magazine en kiosques] Arrête avec tes mensonges est un des plus grands succès de Philippe Besson, et son second livre à être adapté au cinéma. Nous avons rencontré le réalisateur, Olivier Peyon, mais aussi les acteurs Jérémy Gillet et Julien De Saint Jean, les deux révélations du film qui sortira au cinéma le 22 février. Cette histoire d'amour sur fond d'impossibilité à vivre son homosexualité dans une société homophobe, fait hélas toujours écho aujourd'hui.

Photographie Laurent Humbert

Quand j’étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : « Arrête avec tes mensonges. » J’inventais si bien les histoires, paraît-il, qu’elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J’ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier.” Quand il publie, début 2017, chez Julliard, son dix-huitième roman, et le premier autobiographique (suivront Un certain Paul Darrigrand et Dîner à Montréal), Philippe Besson est loin d’imaginer que ce texte deviendra son plus grand succès public. Les plus attentifs auront remarqué que le personnage de Thomas, qui y tient une place centrale, était déjà apparu en filigrane dans d’autres de ses récits, mais l’auteur n’avait jamais raconté son histoire, leur histoire. En 1984, tous deux ont 17 ans, l’homosexualité n’est dépénalisée que depuis deux ans et, déjà, la crise du sida s’abat sur la communauté. Philippe et Thomas, loin de ces préoccupations, commencent à peine à apprivoiser leur sexualité, engagés sur deux chemins divergents : Philippe explore son homosexualité comme une terre d’aventures libératrice tandis que son coup de cœur est pris dans les affres d’un “combat intérieur, intime, silencieux” contre lui-même. Le drame qui se noue dans cette adolescence ne trouvera son épilogue que trente-deux ans plus tard…...