Abo

reportageDans l'atelier de Christophe Mecca, perruquier star de nos queens

Par Julien Hennequin le 18/12/2023
Christophe Mecca

[Article à lire dans le têtu· de l'hiver en kiosques ou sur abonnement] Le drag a ses artistes, mais aussi ses artisans. Spécialisé dans la perruque de queen, le Français Christophe Mecca est aujourd'hui une référence internationale et travaille aussi bien pour Paloma qu'Aquaria.

Photographie : Audoin Desforges pour têtu·

Pour la finale de Drag Race France 2, Paloma avait mis le paquet : son maquillage et sa tenue over-the-top étaient complétés par une perruque rousse, étonnante élévation inspirée par la Fée des lilas – le rôle de Delphine Seyrig dans Peau d’âne de Jacques Demy –, qui rappelait à toutes les drag que c’était elle la première à avoir remporté la couronne. "Je n’ai jamais vu une perruque aussi bien construite, se rappelle-t-elle. On dirait que chaque élément est en apesanteur. Je n’ai aucune idée de comment ça tient !" Et ça, c’est la garantie d’une perruque conçue par Christophe Mecca – on dit même une “Mecca” dans le mileu, celle vers qui on se tourne et se retourne : une wig inimitable, unique, aux influences très futuristes avec une pointe de rétro, inspirée par la science-fiction, les oiseaux et les créatures des abysses. "Les drag-queens, ce sont des créatures qui vendent du rêve. Les perruques font partie de leur look. Mon travail, c’est donc de faire rêver, témoigne le créateur. Les grosses perruques crêpées, tu n’en verras jamais chez moi. J’aime la finesse. J’ai envie que de loin les gens se disent «waouh», et qu’en arrivant de près ils gardent la même magie dans les yeux."...