Jaffar :
Témoignages

Jaffar : "J'ai quitté ma cité pour vivre mon homosexualité"


Jaffar Lamrini est écrivain. Il a grandi dans une cité de Dreux en cachant son homosexualité. Là, il a trouvé l’énergie nécessaire pour sortir de « la terreur ». Voici son portrait.

A Athènes, tout était très martial, très militaire. Mais l’homosexualité y était acceptée voire même célébrée. Dans le cadre de la pédérastie par exemple, le jeune était pris en charge par un adulte qui le formait. En lisant Le Banquet de Platon, on apprend qu’il y avait des règles strictes : le jeune devait avoir de la barbe, la différence d’âge ne devait pas être trop importante… On considérait même que sur le champ de bataille, les soldats combattaient mieux et avec davantage de vigueur si leur amant était dans la même armée.

Cela fait quelques minutes que nous échangeons, et déjà mon interlocuteur cite les écrits de l’Antiquité grecque pour appuyer son propos. Face à moi est assis un ingénieur en aéronautique de 30 ans, aujourd’hui vêtu d’un t-shirt noir et d’un pantalon de jogging. Quand je lui fais part de mon étonnement, celui-ci s’en amuse et répond malicieusement « Je ne suis pas un vrai ingénieur ». Car même s’il adore la créativité de ce travail “qui te laisse le champ libre tant que tu résous le problème », il ne s’y sent pas très à l’aise. Aussi depuis quelques mois, il se consacre exclusivement à l’écriture.

« Mon fils, promets-moi que tu garderas toute ta vie ton derrière fermé »

Car Jaffar Lamrini est aussi romancier. En 2015, il a même remporté le « Coup de cœur » du roman gay pour son oeuvre autobiographique : Garde ton derrière fermé, clin d’œil à la consigne que sa mère lui avait fait promettre d’appliquer alors qu’il n’avait que 7 ans. D’une plume simple et belle, il révèle son parcours de gay né en cité, le long d’un récit qu’il a voulu le plus proche possible des sentiments de ses 4 ans, de ses 7 ans… jusqu’à la vingtaine.

Les parents de Jaffar sont Marocains. Lui est né en France. Il a grandit dans une cité de Dreux au milieu d’une fratrie de douze enfants dont il occupe la 8ème place. Toute sa scolarité, il l’a passée entre les terrains de foot et les établissements classés « zones d’éducation prioritaire ». Or dans ce milieu qu’il décrit comme « fortement hostile à l’homosexualité », il est parvenu à transformer ce qui est trop souvent assimilé à un stigmate en une force :

Quand on est gay, on se fait torpiller par la famille, par le voisinage, par les religieux… On est enchaîné, surveillé, critiqué, insulté. On se pose beaucoup de questions parce qu’on est dans la terreur d’être découvert, mais cette terreur nous dicte aussi des instincts de survie : analyser, comprendre, trouver des solutions…  ça commence très tôt. A 11 ans j’avais déjà une maturité des gens, je savais analyser les comportements, je savais comment me défendre. C’est triste de penser comme ça lorsque tu es adolescent… C’est la terreur qui m’a appris à jouer un rôle, à ne pas montrer de défaillance devant mes frères, à ne pas faillir au rôle patriarcal.

« Très tôt, j’ai compris que ce n’était pas moi le problème, mais les autres »

Jaffar relate ce douloureux passé d’une voix douce, éclairé à la lumière de ses 30 ans :

Il y a deux choix. Et là je parle des rebeus de cité mais cela est transposable aux familles catholiques. Soit c’est un combat contre toi-même, soit c’est un combat contre tous les autres. Rares sont ceux qui décident de combattre contre tous les autres car ils affrontent un milieu uniforme, uni. Mais pour ceux qui décident de lutter contre eux-même, c’est un combat perdu d’avance. Et ça débouche sur beaucoup de choses. Sur des pervers, des personnes méchantes voire violentes. Même dans l’intimité ça se ressent, il n’y a pas de tendresse avec ces individus-là. En cité, la grande majorité des gays décident de rentrer dans le moule et d’épouser une femme… Moi, très tôt, je me suis dit que ce n’était pas moi qui avais un problème. C’était les autres. Donc il faut que je me protège le plus possible, il faut que je me fasse des alliés. Et il faut que je me barre d’ici. C’est mon homosexualité qui m’a sauvé. Je me suis discipliné pour échapper à ce milieu-là.

Dès lors, Jaffar bataille pour être le premier, toujours, partout, comme il l’étaye dans son livre. En classe, au foot, à l’école coranique même, malgré le rejet précoce qu’il ressent pour toutes les religions. Un acharnement qui porte ses fruits puisqu’il parvient à intégrer une classe préparatoire parisienne à la sortie du lycée, puis une prestigieuse école d’aéronautique. Diplômé, il travaille quelques mois à Versailles alors même que la France est en plein débat sur l’égalité devant le mariage – une idée pas franchement bienvenue dans la ville royale… – puis passe plusieurs années à Renault avant de migrer vers les pipelines. Lui qui s’est attaché à encadrer l’éducation de ses jeunes frères et sœurs est heureux qu’ils aient suivi son exemple et pris la voie de l’ingénierie. »Mon petit frère travaille pour Vinci au Qatar, il participe à la construction du plus grand pont au monde ! » m’annonce-t-il avec fierté.

Une connaissance pointue de l’histoire et de la politique

« Comment as-tu trouvé cette force combative alors que tu étais entouré par l’oppression homophobe ? » lui demandé-je donc admirative.

La curiosité. J’adore la culture, l’histoire, la géographie. Découvrir qu’à d’autres époques, des figures de l’histoire étaient ouvertement homosexuelles, que dans d’autres villes que Dreux l’homosexualité est bien plus acceptée, ça libère. Tu te rend compte que c’est le milieu dans lequel tu vis qui a un problème. Moi je ne me sens pas enchâssé à une culture. Je pioche certaines choses dans ma culture marocaine, d’autres dans la culture des Lumières, de l’Antiquité, etc.

Une confession à ne pas prendre à demi-mot car Jaffar travaille son sujet avec précision depuis plusieurs années. A peine parlons-nous de religions qu’il m’explique les racines saoudiennes du salafisme, la lutte de Napoléon contre le pape pour le choix des évêques de France, ou encore les points communs entre Jésus et le prophète Mahomet, progressistes socialistes avant l’heure, tout en jonglant avec le contexte politique actuel. Plus tard, lorsque nous aborderons l’homosexualité à travers les siècles, il citera volontiers Freud, dénonçant les ressorts homophobes attachés à la « sublimation », puis le travail des religions dans la réduction de l’homosexualité à une « sexualité de pulsion » dénuée de toute conjugalité, et qui empoisonne encore les discours… Aujourd’hui, si Jaffar se considère comme un militant, c’est à sa façon seulement. Par l’écriture, “car il faut éclairer, éclairer, éclairer. Eclairer les gens et désamorcer les intégrismes. Donner des outils aux autres. Si les dignitaires religieux tenaient un discours mélioratif de l’homosexualité, ça se passerait complètement différemment dans les familles. Or c’est le plus virulent et le plus effrayant qui est écouté. L’unique moyen de lutter contre ça, c’est l’éducation. C’est l’esprit critique qui nous sauve. Si j’ai écrit cette histoire [Garde ton derrière fermé, ndlr] c’est en pensant à tous les enfants qui vont être élevés par des familles très religieuses. Pour peser sur la conscience des parents, leur faire comprendre que ce qu’ils font subir aux enfants est cruel, inhumain et égoïste. Pour empêcher la rupture familiale. »

« Guide de survie pour jeunes homosexuels »

Si à l’écouter Jaffar semble apaisé, il continue pourtant de mener ce combat, même au sein de sa propre famille, qui tolère de manière inégale sa sexualité :

Lorsque j’ai vu que toute ma famille était sur les rails, j’ai décidé de leur dire que j’étais homo. Je l’ai fait comme un lancement de campagne présidentielle ! Il y a eu le bouquin, la télévision, la radio… et les coups de fil à la famille. Mes sœurs étaient au courant avant la sortie du bouquin, mes frères l’ignoraient et ma mère l’a su plus tôt mais ne voulait pas l’entendre. Et pendant longtemps l’argument de mes sœurs c’était ça : « On t’accepte, mais pourquoi tu le dis ? Pourquoi tu écris des bouquins ? Pourquoi tu passes à la télé ? Pourquoi tu fais du mal à maman ? Tu t’en fous de faire du mal à maman ? » Mais ils savent que je ne vais pas m’arrêter – ils me connaissent. Si je ne montre aucune faille, aucun interstice dans lesquels s’engouffrer, ils vont abandonner.

A la sortie du roman autobiographique de Jaffar, l’association Le Refuge parle déjà d’un « guide de survie pour jeunes homosexuels ». L’expression lui plaît. Plusieurs émissions de télévision comme de radio couvrent cette sortie littéraire qui aborde sans ambages une situation de vie imaginée par beaucoup, mais somme toute peu relayée. Jaffar lui, depuis qu’il a couché sur papier ses jeunes années, me confie qu’il ne fait plus de cauchemars. Il ne s’étonne pas non plus de constater que nombre de gays sont touchés par son parcours « car on a tous le même au fond. Par exemple le livre d’Edouard Louis, En finir avec Eddy Bellegueule sur l’homosexualité dans un petit village du nord de la France, c’est le même livre que moi : il suffit de remplacer l’alcoolisme avec l’islamisme. »

« Qu’on essaie de trouver de l’ordre en permettant à tout le monde d’aller dans tous les sens »

Désormais, celui qui a défié les intégrismes et les communautarismes – il préfère d’ailleurs de loin son XXe arrondissement que le quartier du Marais – n’a d’égal pour vanter les « outils d’argumentation et de raisonnement qui sont dans la laïcité et la tradition républicaine ». Sa patte ? Un franc-parler stimulant et revigorant. Qu’il s’agisse de défendre l’accès à la procréation médicalement assistée et le mariage pour tous auprès de ses collègues conservateurs, de s’élever contre les remarques sexistes proférées contre les femmes de son entourage, voire de critiquer le café qu’on nous sert aux abords du Père Lachaise ou même d’avouer que s’il fait du sport “c’est pour mieux choper. Tout ceux qui disent que c’est pour prendre soin de soi, c’est bidon”.

Récemment, Jaffar a relevé un défi lancé par ses amis : en une semaine, il a écrit un livre érotique en se mettant dans la peau d’une femme hétéro. « Mais à la moitié du bouquin, j’ai craqué : j’ai imaginé que la fille coinçait son mec sur Grindr ! » admet-il en rigolant. En fin d’interview, cet ingénieur-écrivain-érudit qui a connu les décors de cité, la bourgeoisie versaillaise puis la bohème parisienne nous révèle sa propre vision de la démocratie : « Qu’on essaie de trouver de l’ordre en permettant à tout le monde d’aller dans tous les sens ».

 

Retrouvez tous les écrits de Jaffar Lamrini sur Amazon.

 

Pour en savoir plus :






Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

 

Couverture : rue des Vignobles, Paris

  • julien t

    oui j en connais des musulmans qui sont obliges de se cacher, oblige de se marier en plus, cette religion est la plus intolérante , 6 siècles de retard on voit le résultat dans nos rues. en tous cas , qu il assume c est bien, rare ceux qui le font, il faut savoir s imposer a sa famille pour faire évoluer les situations , si ça ne marche pas tant pis pour eux, ta vie est plus précieuse que l avis de ta famille qui renie ce que tu es

    • Manu ♒️

      « 6 siècle de retard » quel irrespect

      • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

        Oui la plupart des français ont 6 siècles de retard …

        • Manu ♒️

          Oui et c’est bien dommage

          • julien t

            manu , philippe, vicomte, allez les moutons vous convertir , vous etes prêts a vénérer le pedophile qui s est marie avec une enfant de 9 ans

          • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

            Alors là, on a un pur français à coup sur vu la connerie !
            je n’ai pas besoin de me convertir, je suis juif et je vis avec un musulman qui ne me l’a jamais demandé.
            Mais si je devais me convertir un jour, c’est sur que je choisirai la religion musulmane plutôt que le catholicisme. Cette dernière est responsable des plus grands crimes de l’histoire de l’homme donc réfléchissez un peu avant de dire des conneries.
            Vous parlez surement de tous ces prêtes catholiques qui violent des enfants !! ^^

          • julien t

            non aisha l enfant qu un certain prophète a pris pour epouse et que vous vénérez

          • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

            Et Jésus qui a été conçu par PMA avec une certaine Marie et qui a eu 2 papas (Dieu et Joseph)

          • julien t

            je m en fous de la religion, de toutes les religions, c est ce qui nous différencie, toi tu mets en avant ton judaïsme et l islam de ton limeur, je constate en tous cas que tu ne peux pas nier qu un certain prophète était pedophile et aujourd hui venere par des centaines de millions de moutons

          • julien t

            6 siècles de retard

          • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

            Puis c’est quoi un mouton ? c’est un militant FN non !! vu la taille du cerveau …

        • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

          Et pour info = j’ai signalé tes propos dérangeants, haineux et inadaptés aux autorités compétentes. Donc ne t’étonnes pas si tu es convoqué par la police de la toile. Pauvre gars !

    • le vicomte

      Juste pour te rappeler, comme l’a dit Jaffar, ce problème ne concerne pas que la religion musulmane, il concerne la religion catholique et toutes les religions en général, c’est un problème de tolérance dans la religion. Le résultat dans les rues ?

  • VIP

    La volonté de cet homme est admirable. J’ai envie de lire son livre pour voir s’il l’est aussi !

  • Franck Lietot

    Encore les joies de L’Islam et ça se passe chez nous en France. Mais quelles larves nous faisons à laisser faire et à élire des pleutres.

    • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

      Mais ce sont des français vous l’oubliez un peu vite !

      • Franck Lietot

        Pour moi , avoir une CNI dans les conditions où elles sont données, sans maîtrise ni du langage ou des valeurs, cela ne fait pas de vous un français quoiqu’en dise des lois faites pour les multinationales cherchant à faire baisser les salaires. C’est vous qui oubliez de réfléchir et surtout de douter de ce que l’on vous sert dans les médias.

        • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

          Les médias ?? ceux dont vous faites allusion ne m’inspire pas. Le langage et les valeurs s’apprennent et la plupart des gens issus de l’immigration y mette certainement beaucoup plus de volonté que la plupart des français. Et puis beaucoup ont déjà des valeurs qui sont certainement plus nobles que beaucoup de « bons » français. Et je sais de quoi je parle ! vous en verrez le résultat d’ici peu. La baisse des salaires est un autre sujet que le français ne peut s’attribuer qu’à lui même. Le français est un pays de loosers qui ne cherchent pas le succès, mais qui par contre en veulent le résultat. Concernant ces mêmes salaires, reprochez aussi à vos parents et vos grands parents de n’avoir rien fait pour les générations futurs, ils n’ont pensé qu’à eux. La preuve avec leurs pensions de retraite, vous, vous n’aurez jamais le même montant. Et puis si vous voulez gagnez plus, donnez vous en les moyens (allez travailler ailleurs, travaillez plus etc). Mais en tout cas cessez de nous mettre tout sur le dos !

          • Franck Lietot

            Vous êtes le bon pensant, le pacifiste type Munich, un lâche. Vous ne m’intéressez pas. Ne m’écrivez plus.

          • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

            MDR, non je n’ai pas du tout le syndrome de Munich 😉 . Comment lorsque l’on est à court d’argument clore une conversation … Et c’est moi que l’on traite de lâche ha ha. C’est clair, je ne suis pas raciste et je hais les racistes car ce sont les plus grands terroristes et mysanthropes de ce monde.

          • Franck Lietot

            Vous êtes le bon pensant, le pacifiste type Munich, un lâche. Vous ne m’intéressez pas. Ne m’écrivez plus.

  • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

    L’homophobie n’existe pas QUE chez certains musulmans, l’homophobie est partout y compris chez les catholiques, les protestants, les juifs, les athées etc, je crois que vous l’oubliez ! pour un constat d’homophobie chez les musulmans, 50 se passent chez des « bons » français. Le racisme est tout comme l’homophobie l’apanage des incultes …

    • julien t

      lors des élections en tunisiens, les « franco »-tunisiens avaient votes a 43 % pour le parti enhada , parti islamiste tunisien, ça en dit long sur leur bonheur de vivre dans un pays de libertés comme la France, nos valeurs et libertés ne sont pas pour eux

      • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

        Et alors ? en France il y a 4 ans 50% des français était contre le mariage pour tous et bcp de français étaient et sont encore homophobes et conservateurs. Il faut souvent balayer devant sa porte avant de critiquer les autres. On ne parle jamais des musulmans de façon positive …

        • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

          Mon ami est musulman, je suis juif, et ça s’est toujours très bien passé avec ses parents.

    • julien t

      donc vous confirmez que le racisme anti français anti blanc est bien l oeuvre de millions d incultes d origine musulmane, ok enfin ! il a fallu du temps pour le dire

      • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

        Je n’ai jamais dit ça, mais vous êtes tellement haineux et racistes que vous en êtes aveuglés; Vivement que la grosse Le Pen vous enferme dans des camps, au moins on aura la paix !

    • ludwig123

      Et est souvent favorisée par des valeurs religieuses ignorants qui ont rien à voir avec Dieu et tout à voir avec l’ignorance sexuelle et craignent ce genre se sont éteintes à cause de deux personnes qui aiment faussement sera pas et ne peut pas procréer productiviely. La peur fait partie des problèmes du monde d’aujourd’hui – où la religion devient reponsible pour la pauvreté et de la famine à travers ses dogmes.

      Nous avons vu les résultats scientifiques de ces dogmans religieux sur le Islan Pacifique de Laysan Isand aux États-Unis où les lapins introduits ont détruit l’environnement en mangeant tout ce qu’ils pouvaient et puis se tourna vers cannablism qui mènent à leur extinction. Île Eastter, en termes humains, est un bon exemple aussi de produire plus de gens que l’île dould soutien. A partir de ces exemples — nous pouvons apprendre que proverty est pomoted par l’homophobie.

  • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

    Ne pas oublier non plus que l’homophobie existe aussi chez les homosexuels ! cette minorité ne détient pas le record de l’intelligence. Un gay qui envisage de voter FN est comme la dinde qui choisit Thanksgiving …

    • julien t

      en plus d être idiot et naif tu es intolérant, il ne te reste plus qu a te convertir et assumer ton homosexualité a la mosquée ou envers tes nouveaux frères tu seras bien reçu, mdr

      • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

        Ha ha je suis plié en 2 ! je m’en fout d’être idiot, naïf et intolérant, je ne suis pas une dinde.

    • julien t

      je suis français avant d être gay , je ne vote pas avec mon cul, donc je vote pour un parti qui dénonce l insécurité les problemes lies a l immigration, et nous sommes de plus en plus de gays a voter ainsi, pour ta gouverne la grande majorité des gays votent a droite, et beaucoup FN

      • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

        Bah moi non plus je ne vote pas avec mon cul !! la 1ere fois que j’ai voté je ne savais même pas que j’étais gay mdr.
        Et alors, parce que beaucoup de dindes ne réfléchisse pas on devrait trouver ça bien ??!!
        L’insécurité et les « problèmes » liés à l’immigration, c’est vrai que ce sont les problèmes prioritaires de la France … Mais que fait-on de l’économie, de la croissance, des droits fondamentaux de l’homme, de l’évolution du pays, de la politique internationale etc ?? on voit ton niveau de réflexion …
        Pour ta gouverne tu peux regarder les sondages et encore 60% des gays vote à gauche. Ils ont tellement hâte de voire la Nazi au pouvoir qu’ils en invente n’importe quoi. Ce n’est pas parce que 3 pétasses en font parti que ça représente une majorité.
        Je sais qu’elle va être élue car les français ne réfléchissent qu’avec TF1, M6 ou C8, voir Facebook pour les plus bêtes. La France se « beauféïses », pauvre France ! mais on en reparlera dans même pas 2 ans, quand elle aura fait revenir votre mère à la maison pour donner son emploi à homme (si si ça fait parti de son programme), qu’elle n’aura rien fait pour l’immigration car ça va trop lui rapporter, qu’elle aura fait baisser vos salaires au minimum pour faire vivre l’état, qu’elle aura supprimé tous les acquis sociaux, qu’elle aura installé un « état d’urgence » encore plus contraignant à tel point qu’il n’y aura personne dans les rues le soir, et qu’elle vous fera des « fuck » à tour de bras, car son but à elle ce n’est pas vous, mais d’être élue pour être la reine et vous la mettre bien profond. Moi je m’en fout en fait je ne vis plus en France. Je plains juste ma famille et mes amis. Et puis vous, les racistes, dites vous bien que français ne veut pas dire blanc de peau, la France a bien trop colonisé par le passé. Et concernant les migrants, quand tu seras en train de crever dans ta France en guerre tu seras bien content de pouvoir migrer pauvre imbécile. Arrête la télévision et les réseaux sociaux, tu en es devenu bête et sans réflexion.
        L’électorat de la Le Lepen fait beaucoup rire à l’extérieur en tout cas, il y a pas mal de sketch du style « ha que johny », les télévisions étrangères vous montrent avec des têtes de moutons et des bonnets où il y a inscrit « le mauvais de la classe », vous nous faites beaucoup rire pour l’instant. Et pour info voter à droite et voter FN n’est pas du tout la même chose, cultive toi. Aller va te masturber devant un film de Cité Beur (et oui ça fait rêver les homos français les grosses B… de rebeus.) avant de cracher sur la gueule des arabes !

        • julien t

          60 % des gays votent a gauche, lol, tu n habites pas en france as tu dit, comment peux tu dire ça ? lol
          3 petasses qui votent fn, fréquente les homos français tu comprendras pourquoi ils votent fn, rare sont ceux qui n ont pas été agresses ni voles par ceux que tu soutiens. et si jamais je devais vivre ailleurs, je vivrais de mon travail et je respecterais les lois et les coutumes du pays ou j irais,
          ce qui n est pas le cas de ceux que tu soutiens, le vote extreme ne touche pas que les gays français, tous les pays européens sont concernes . donc je confirme ce que j écris , les homos ne votent pas avec leur cul, ils votent pour plus de sécurité, et pour ce qui est de cite beur je ne connaissais pas ce site,
          toi oui, je comprends ta soumission a leur égard. moi ça me fait pas fantasmer du tout.

          • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

            Je ne vis pas en France mais je m’intéresse à la France, tu connais Internet ? non la culture ce n’est pas ton truc. Ha la sécurité c’est votre grand débat, vous ne pensez qu’à ça. Remarque c’est normal quand tu sais que le GUD agit en catimini pour la Le Pen en créant des actes de vandalismes pour les faire passer sur le dos des immigrés. Non pas tous les pays européens sont concernés, ici en Suède à la demande de la Reine, les groupuscules d’extrêmes droites ne sont pas considérés comme des partis politiques mais comme des idéologies dangereuses pour la démocratie. De plus en plus de pays européens agissent de la sorte.

        • julien t

          lol c est toi qui te fait mettre par ton pote rebeu
          c est toi qui a dit être juif et avoir un copain musulman, mdr

          • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

            C’est pas mon pote, c’est mon mari et c’est grâce à lui que je suis franco-suédois, et c’est grâce à moi qu’il est suédo-français. On s’est marié 2 fois pour les droits de vote et autres chose, c’est légal ! et qui te dit que c’est lui qui me met ? tu es pleins de préjugés donc dangereux.

      • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

        Et pour info, non tu es gay avant d’être français ! le fait d’être homo se définit dans le ventre de ta mère avant que tu n’atterrisses. Et en plus il est inculte !

  • Pingback: Gynophobie et homophobie, « signes religieux » ? (actualisé) | Journal d'Alina Reyes()

  • Zaki

    Encore une caricature sur la « cité » et l’islam dans les cités, je suis gay et j ai toujours vécu dans des cités et pas les plus facile, j ai des potes qui vivent aussi en cité (différente de la mienne) et je connais des mecs gay qui vivent en cité, la réalité est que c’est pas plus homophobe qu’a Paris, on as jamais eu de soucis en rapport avec notre sexualité, que ce soit moi ou mes potes, une fois je m étais battus pour ça mais ça m’étais aussi arriver à Paris, l’islam n’as rien à voir la dedans, je suis musulman et je suis loin d’être le seul gay de confessions musulmanes, ce jaffar en question a surment vécu de mauvaise expériences mais c’ est son histoire à lui donc ne pas généralisé parce que ce n’est pas comme ça en cité et ça me dérange d’entendre tout le temps des bêtises sur les cités ou l islam en citer, donc ceux qui critique les cités ou/et l islam en cité je vous invite à y allez et vous verrez que c est tres différents de ce que raconte jaffar

  • Zaki

    Encore une caricature sur la « cité » et l’islam dans les cités, je suis gay et j ai toujours vécu dans des cités et pas les plus facile, j ai des potes qui vivent aussi en cité (différente de la mienne) et je connais des mecs gay qui vivent en cité, la réalité est que c’est pas plus homophobe qu’a Paris, on as jamais eu de soucis en rapport avec notre sexualité, que ce soit moi ou mes potes, une fois je m étais battus pour ça mais ça m’étais aussi arriver à Paris, l’islam n’as rien à voir la dedans, je suis musulman et je suis loin d’être le seul gay de confessions musulmanes, ce jaffar en question a surment vécu de mauvaise expériences mais c’ est son histoire à lui donc ne pas généralisé parce que ce n’est pas comme ça en cité et ça me dérange d’entendre tout le temps des bêtises sur les cités ou l islam en citer, donc ceux qui critique les cités ou/et l islam en cité je vous invite à y allez et vous verrez que c est tres différents de ce que raconte jaffar

  • Lucien Dédé

    juste pour dire qu il n y a pas que les musulmans gays qui souffrent c est la faute a ces croyants qui se prennent pour dieu….honte a ces racistes

  • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

    Pour répondre à tous ces racistes et xénophobes en panne de cerveau :
    Parce que nous ne vivons pas au moyen-âge, notre civilisation évolue, et les actes ou idéos d’extrémiste FN ou quel-qu’il soi non rien à faire en ce monde.
    Soutenir ce genre d’initiative extrémiste « pro-français », le FN, est autant révoltant que soutenir un groupe comme daesh , ou les guerres.
    L’homme est humain car pensant, mais on se demande si à l’heure actuelle une branche de cette humanité ne régresserait pas pour redevenir de simple sauvages en quête de territoires, de plus non vitaux, comparer à la fauve territorial qui attaque pour sa survie, et non pas pour asservir.
    J’ai bien moi-même des racines bien française, mais également israélienne et anglaise, nous sommes un mélange de culture et civilisation à travers les années, et je ne vois pas en quel cas un individu peux se sentir supérieur en justifiant ça par ses origines.
    Nous sommes tous humains, tous des tas d’os et de chair, et le fait d’être née en france voudrais dire que nous sommes « meilleur », ce genre de dialogue garder le pour des spectacles comique, non pour de la politique, ce n’est pas un argument.
    Je suis contre les esprit exigus de ce monde, français FN, islamiste, por-esclavagiste ect.. tous ces êtres qui reflètent la dégradation de notre espèce sur cette Terre.

  • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

    « Commencez à parler des réfugiés et souvent des idées fausses apparaitront. Des idées fausses qui justifient des politiques aux conséquences humaines désastreuses… Les réfugiés feraient le choix de plus de confort ? Pourtant, ils n’ont aucun choix ! Rester quand leur pays est à feu et à sang ? Rester quand ils risquent leur vie ?
    « J’ai été battu et humilié en prison. J’ai eu de la chance : beaucoup ne sortent pas vivants de ces prisons. Je n’étais plus en sécurité, il fallai…t partir. » Abdu, réfugié syrien
    Les réfugiés s’installeraient dans les pays riches ? Autre idée fausse : 86% des réfugiés vivent dans les pays les plus pauvres du monde. Faute d’aide humanitaire suffisante, ces pays d’accueil n’offrent aucun futur aux réfugiés. De nombreux réfugiés sont à la rue ou logent dans des lieux insalubres hors de prix. Les enfants réfugiés sont privés d’école. Ils doivent même travailler pour aider leur famille à survivre.
    Les Français refuseraient d’accueillir des réfugiés ? Selon notre sondage, 82%* des Français se disent prêts à accueillir plus de réfugiés. Mais les responsables politiques, tétanisés par les partis qui prônent la xénophobie et dénoncent l’accueil des réfugiés, refusent d’en accueillir un nombre suffisant.
    « Quand je suis arrivé, j’ai eu l’impression de renaître. En vérité, ma vie a commencé ce 21 mai 2014 » M.A., père de famille syrien accueilli en France. »

  • Philipe Beau Tom Dubois-Blond

    Ils ont enfin enlevé les commentaires stigmatisant et insultants que j’avais signalés !

  • Julien Tirot

    ce qui est regrettable c est que ce site utilise la censure des lors que nous ne partageons pas la ligne rédactionnelle mais surtout si on s oppose aux commentaires de 3 personnes qui monopolisent les commentaires sur chaque article, têtu c est le site de certains gays gauchistes obligatoires, les autres passez votre chemin, la discrimination ça existe ici

ads