Nuit blanche 2016 : la Seine vous berce d'illusions
Culture

Nuit blanche 2016 : la Seine vous berce d'illusions


La Nuit blanche 2016 aura lieu samedi 1er octobre à Paris. La Seine sera mise à l’honneur et plongera le visiteur dans une quête onirique de l’amour.

Depuis 2002, Paris organise chaque année la Nuit blanche, une grande manifestation d’art contemporain gratuite et nocturne à travers la capitale. Cette année, le visiteur se verra proposer un parcours d’est en ouest depuis la rue de Lobau, derrière l’Hôtel de ville, jusqu’à l’île Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux.

Nuit blanche 2016
« Descension » d’Anish Kapoor

La Seine sera mise à l’honneur afin d’inviter les Parisiens et les Franciliens « à se réappropier le fleuve et ses berges », comme l’a indiqué la maire de Paris lors de la présentation de l’événement. Et d’ajouter : « Nous avons voulu que la Seine joue un rôle particulier dans cet événement s’inscrivant dans notre patrimoine culturel ». Une initiative qui va de paire avec la volonté d’Anne Hidalgo de piétonniser une partie des voies sur berges.

Ainsi, le parcours invite le visiteur à suivre Poliphile – héros d’un roman italien écrit au XVème siècle – dans la quête onirique de son amour, Polia. Onirique ? Car Poliphile part à la recherche de sa bien-aimée lors d’un songe au pied d’un arbre. Cette trame narrative sera l’occasion de découvrir les œuvres de 40 artistes français et internationaux, avec pour fil conducteur l’un des éléments constitutifs du rêve : l’illusion.

Nuit blanche 2016
« Live Stream » d’Oliver Beer

L’écrivain Yannick Haenel a écrit une nouvelle intitulée Le Retour des temps désirables, sorte de version contemporaine du Songe de Poliphile, qui permettra, grâce à diverses indications, d’accompagner le visiteur sur les pas de l’amoureux transi. Les douze épisodes seront publiés progressivement toute la semaine.

En sus de ce parcours thématique, plusieurs musées parisiens seront ouverts gratuitement en nocturne pour découvrir un large panorama de l’art contemporain.

Et pour les plus impatients, deux artistes proposent de découvrir leur projet dès le lundi 26 septembre à la Gare de Lyon.

Enfin, cette année, vous n’aurez aucune excuse de manquer la Nuit Blanche puisque la RATP a mis en place un important dispositif de transport. Entre Batobus, Noctiliens et métros ouverts gratuitement toute la nuit, vous allez pouvoir explorer Paris à votre guise.

Retrouvez tout le programme de la Nuit Blanche ici.

Photo de couverture : Pierre Delavie

Pour en savoir plus :






Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

ads