La victoire de Donald Trump est un désastre pour les LGBT
Actualité

La victoire de Donald Trump est un désastre pour les LGBT


Donald Trump a été élu président des Etats-Unis. Florilège des déclarations les plus homophobes, transphobes et misogynes du milliardaire.

Contrairement à ce que prévoyaient les sondages, Donald Trump a remporté l’élection présidentielle américaine face à Hillary ClintonAutant cette-dernière semblait cristalliser le vote de la communauté LGBT, autant l’élection de Donald Trump avait de quoi inquiéter les minorités sexuelles, jusque dans son propre parti. Ce n’est pas faute, pour le milliardaire, d’avoir tenté de rallier l’électorat LGBT. Le 31 octobre, lors d’un des derniers rassemblement de campagne à Greely dans le Colorado, il brandissait un drapeau arc-en-ciel sur lequel était écrit « LGBTs for Trump ». Et le candidat Républicain de déclarer :

Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour protéger nos citoyens LGBTQ de la violence et de l’oppression d’une idéologie étrangère haineuse.

Inutile de vous faire un dessin. Après les attentats d’Orlando, Donald Trump a proposé de faire passer un « test » aux migrants qui voudraient entrer sur le territoire pour vérifier leur tolérance : « Je veux vivre dans un pays où les gays et les lesbiennes d’Amérique et tous les Américains sont à l’abri de l’islam radical ».

A l’instar de Marine Le Pen, qui depuis son discours de mai 2011 oppose « les LGBT » et « les femmes » à « l’islam », il condamne « l’idéologie de l’islam radical qui est l’oppression des femmes, des gays, des enfants, et des non-croyants qui ont le droit de vivre dans notre pays ». Le tout pour justifier une politique extrêmement restrictive sur l’immigration, à l’image du mur qu’il souhaite construire entre le Mexique et les Etats-Unis.

En outre, Donald Trump a fait part tout au long de sa campagne de son amitié avec des personnalités homosexuelles – comme Elton John – ou trans – comme Caitlyn Jenner. Cette-dernière avait même été nommée conseillère sur les questions LGBT.

Trump à l’épreuve des faits

Cette volonté affichée et populiste de défendre les minorités sexuelles est démentie par le CV de l’ancienne star de télé-réalité. Ainsi, Donald Trump n’a eu de cesse durant sa campagne de remettre en cause l’égalité des droits civiques et la protection des personnes LGBT. La nomination de son co-lister – et donc futur vice-président – Mike Pence a suscité une vague d’inquiétude. En effet, le gouverneur de l’Indiana avait ratifié le « Religious Freedom Restoration Act », une loi permettant de se défendre de discrimination envers les personnes LGBT sur la base de ses convictions religieuses.

De fait, il n’est pas étonnant que Donald Trump soutienne le « First Amendment Defense Act » (FADA), une loi similaire à celle promulguée en Indiana, mais au niveau fédéral cette fois. Cette loi est un blanc seing donné aux anti-égalité des droits pour brandir leur « liberté de conscience ».

« Si le Congrès considère le First Amendment Defense Act comme une priorité, je ferai tout ce que je peux pour que la loi arrive sur mon bureau pour signature et promulgation », avait déclaré Donald Trump durant sa campagne.

Le 45ème président des Etats-Unis ne cache pas non plus son opposition à la légalisation du mariage pour tous par la Cour suprême en juin 2015. Il avait d’ailleurs promis d’abroger la loi une fois élu. Dans une déclaration pour le moins contradictoire, il indiquait :

Il ne peut y avoir de discrimination envers les gays. Je suis contre le mariage gay.

Pour ce faire, Donald Trump envisage de nommer des juges conservateurs à la Cour suprême :

Si j’étais élu, je serais déterminé à nommer d’autres juges qui pourraient faire bouger les choses, bien qu’il reste un long chemin à parcourir.

Ses contradictions sur les questions LGBT et son peu d’inclinaison pour l’égalité des droits ne datent pas d’aujourd’hui puisqu’en 1999, Donald Trump affirmait :

Un traitement égalitaire des personnes LGBT ? C’est une chose à laquelle je n’ai pas vraiment réfléchi.

Il semblerait que 17 ans plus tard, sa réflexion n’ait toujours pas aboutie et que Donald Trump ne fasse que peu de cas des discriminations et des violences dont sont encore victimes de nombreux américains LGBT.

Il en va de même avec les femmes. Donald Trump s’est de nombreuses fois illustré durant sa campagne par sa misogynie, et un enregistrement de 2005 dans lequel il incitait les hommes à agresser sexuellement les femmes en les « prenant par la chatte » a été révélé. La majorité de ses soutiens s’était alors désolidarisée de sa campagne, et une grande partie des médias avait mis en garde contre le danger d’élire un homme qui se permettait des propos aussi orduriers sur les femmes. En 1992, il déclarait dans un magazine new-yorkais :

Il faut les traiter comme de la merde.

 

Pour en savoir plus :





Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

  • Denis

    Trump est un désastre pour toutes les minorités en général. Quelle tristesse !

    • Julien Deb’s

      c’est surtout un désastre pour le monde entier hormis les raciste xénophobes et autres merde

      • Denis

        @ julien Deb’s Je ne dis pas le contraire donc pourquoi répondez vous à mon post ?

    • Dans un pays

      Un désastre pour la planète! Et ce n’est pas une « minorité » la planète!

      • Denis

        Un désastre pour l’espèce humaine !

  • le vicomte

    Le plus triste c’est qu’on a presque la même chose en France en plus caché (moins franc), vive l’obscurantisme !

  • Julien Tirot

    s il est ami de elton john, il ne peut pas etre homopobe,

    la gauche laxiste francaise de part sa naivete a contribuee a l augmentation des agressions homophobes

    et des vols, vous savez qui sont les responsables? ceux soutenus par la gauche depuis 40 ans

    on en paie le resultat et c est la fin de la gauche pour bien longtemps, la gauche qui a trahi le peuple francais

    les usa vivent la meme chose, ils veulent un president qui defend d abord leurs interets ils ont raison
    et qui aime leur pays

    • Cabogu

      Si il met du fond de teint il ne peut pas être sexiste. Si lors de l’investiture il serrera la main à Obama alors on pourra dire qu’il ne peut pas être raciste.
      Juste pour que tu comprennes la débilité de ta première phrase.

  • Ozelian .

    Au contraire c’est un espoir pour nous tous, de ne pas mourir lapidé par les musulmans.

    • le vicomte

      J’espère que c’est ironique, sinon c’est quand même d’une tristesse affligeante. Il faut arriver à faire la part entre les musulmans et les terroristes, car tous les terroristes ne se revendiquent pas musulmans, Anders Behring Breivik par exemple, se disait catholique. Et bien sur, pour en avoir côtoyé un certain nombre, la plupart des musulmans sont comme la plupart des juifs ou des catholiques, ils veulent juste qu’on les laisse pratiquer leur religion et penser ce qu’ils veulent, ils ne veulent déranger personne, ça s’appelle la liberté de culte.

      • Ozelian .

        Ce n’est pas de l’humour, c’est mon opinion réelle. Anders Breivik ne tuait pas au nom d’une organisation structurée, il a tué pour obéir à sa conviction. Je considère qu’un musulman n’a rien à faire dans un pays émancipé comme le nôtre. Ils ont pris pour modèle un homme ayant tué. Mohamed a commandité le meurtre de deux poètes qui l’avaient moqué dans leurs écrits, un grand-père et une mère de 5 enfants : Asma bint Marwan, Abou Afak. Ces meurtres ont inspiré la tuerie de Charlie. Or, je tiens à le dire dans le cadre de l’élection de Donald Trump, lorsqu’on évoque ces meurtres, on est censuré, alors que c’est un fait historique, comme s’il y avait le poids d’une inquisition musulmane en France. Mohamed a aussi défloré une enfant de neuf ans en déclarant dans le coran : « tout homme qui mariera sa fille à peine nubile ira directement au paradis »… cette volonté de nous vendre un tel culte comme une religion respectable, me révolte car j’aime la justice et la vérité. J’ai placé trop d’espoir en l’homme, pour accepter un tel avilissement du genre humain… Liberté de pratiquer un culte malveillant et pédophile, non.

        • Amzer

          Franchement, vous avez pas l’impression de généralisé un peu vite les musulmans, c’est comme dire que tout les curés sont pédophiles ou que les gays sont tous échangistes,,etc… C’est en généralisant les juifs de voleurs qu’un certains Hilter a voulu les exterminer !!

          • Ozelian .

            Ça y est le vieux schéma de traumatisé de la seconde guerre mondiale, ressort du trou qu’il n’aurait pas dû quitter. Où voyez-vous un programme de destruction massive dans mon analyse, qui n’est que le constat d’une vérité ? MOI – et je parle pour moi-même – je refuse de vivre avec des musulmans, tant qu’on ne leur renvoie pas la réalité de leur dogme : ils ont pris pour modèle un assassin pédophile, misogyne, homophobe, qui à l’inverse de Jésus Christ, s’en prenait aussi aux prostituées. Aujourd’hui, quand on évoque l’assassinat par Mohamed de ces deux écrivains, qui étaient d’ailleurs juifs, les musulmans veulent effacer cette histoire, tout comme l’histoire d’Aïcha déflorée à 9 ans, parce qu’ils voudraient que Mohamed ait été un homme de paix. C’est bon signe dans un sens, puisqu’en refusant la cruauté de leur modèle, ils nous montrent qu’ils veulent choisir une autre voie. Mais ça n’empêche pas les faits et j’attends plus d’un être humain, j’attends qu’ils rejettent ce modèle ignoble. Et il y aurait beaucoup à dire sur l’état de l’Inde depuis que les musulmans y sont arrivés : le même qu’en France, une guerre civile larvée y couve depuis des siècles, comme elle va couver ici désormais…. alors quand va-t-on enfin dire la vérité à ces gens ? Leur dire la vérité c’est les respecter, c’est les aimer. Leur mentir et les maintenir dans leur illusion, c’est surtout pratique pour ne pas passer pour un salaud, mais au bout du compte c’est du pur égoïsme.

          • Denis

            C’est sûr que les évangélistes pro Trump eux, sont blancs comme neige, ils sont massivement ok pour protégés les LGBT, eux qui aimeraient que les LGBT soient soignés pour être soit disant être guéri. Les évangélistes intégristes sont aussi dangereux que les intégristes islamistes.

          • Driss El’mhamdi

            C’est honteux ce que vous dites et clairement islamophobe ! Que connaissez-vous de Mohamed et du Coran à part ce que les médias laisse entendre. Je peine à croire qu’il y est des personnes si abêtis et naïf en France. Ma France a moi, elle est libre, elle accepte tout le monde peu importe l’origine, la religion, l’orientation sexuelle ou le genre. Et une dernière chose, il faut cesser de croire que l’islam est la cause de l’homophobie car avant d’être des musulmans nous sommes des hommes, des êtres humains capable de réfléchir et doté d’un cerveau. Ce que vous dites sur les musulmans ce sont encore et toujours les mêmes stéréotypes, c’est comme dire que les homos sont des tapettes qui pensent qu’au sex, que les juifs ne pensent qu’à l’argent ou encore que tous les prêtres sont des pédophiles ! Sachez que vous ne valez pas mieux qu’un raciste ou antisémite ou homophobe.

          • Ozelian .

            À votre avis ? Ai-je l’air de ne rien en connaître ? Bien sûr je suis islamophobe, comme 40% de français qui rejettent les religions… toutes et l’islam compris, qui sans doute est la plus violente au monde. Ne le prouve-t-elle pas ? Elle n’est que tuerie, un bain de sang l’entoure depuis sa naissance par la force, jusqu’à son arrivée en France, où maintenant elle tue nos enfants… Et voit-on la moindre velléité de la part des musulmans de la pacifier, de l’unifier enfin ? Non RIEN, ils se foutent complètement de détruire le monde… Le bouddhisme : devenir un légume en récitant des mantras, génial, quel épanouissement pour l’être humain, j’avais envie de devenir un chou fleur. L’hindouisme : interpréter le réel comme un message venu d’un autre monde, bon raccourci pour la schizophrénie, le catholicisme et son absolutisme enragé, les juifs et leurs tabous qui les éloignent du bonheur… est-ce qu’on a encore le droit, dans le pays de l’existentialisme, de désirer pour les hommes, un épanouissement réel, plutôt que ce formatage pour robots ? Si vous avez un cerveau, comme vous dites, vous pouvez faire le bilan comptable : il n’est pas à l’honneur des religions. Elles n’ont apporté que morts, discriminations et souffrances inutiles.

          • Driss El’mhamdi

            Ah d’accord et quand les américains ont tué des milliers de personne avec leur bombe atomique, on a dit que c’était de la faute de la guerre. Quand Hitler a tué ces milliers de juifs on a dit que c’était pour des raisons économiques, quand Staline en a tué des milliers d’autres, ou encore quand les chrétiens ont massacré ces protestants lors de la Saint Barthélemy on a dit que c’était de la faute de la religion ! Mais ouvrez les yeux sérieusement, le vrai problème ici et on l’a appris de par l’histoire c’est l’être humain ! A chaque fois on cherche des raisons et jamais on accuse l’être humain en tant que tel, à chaque fois on va accuser des raison plus vastes comme la société ou encore la religion ! Alors que cela n’a strictement rien à voir. Regarde le monde dans lequel vous vivez, y’en a qui tuent pour des territoires, d’autres pour le pouvoir, d’autres pour le pétrole d’autre encore pour de l’eau. A chaque fois ils cherchent des excuses mais personne ne comprend qu’il y a des personnes qui sont malades dans leur tête et peu importe la religion, peu importe les causes ils sont malades et chercheront toujours des excuses pour perpétrer leurs massacres.

          • Ozelian .

            C’est de la lâcheté de la part des pouvoirs publics, de dédouaner ces mafias, d’ailleurs une contradiction est présente : on porte plainte pour incitation à la haine contre des individus, jamais contre ces confréries dont les livres ignobles propagent la haine depuis des siècles. Rien que l’idée du paradis réservé à quelques élus, est une émanation de fascisme. On leur épargne un procès en raison de la peur : la peur devant le nombre. Pour être honnête, je déteste plus l’islam que les autres religions, parce qu’il déteste plus les gens aussi, et qu’il est invasif, je vis les musulmans sur mon sol, comme des envahisseurs. Pour laisser ce débat sans fin avec un message conclusif. Je cherche une vérité, je ne suis pas influencé par la pression de tel ou tel groupe. Pour moi Trump représente l’espoir d’en finir avec la langue de bois généralisée. C’est cette authenticité par-delà ses outrances, qui a attiré les électeurs et c’est ce qui se produira bientôt en France. Le terme islamophobie : je le récuse, tout comme le terme homophobie qui n’est pas juste d’un point de vue sémantique. Des gens n’acceptent pas l’homosexualité qu’ils considèrent comme un avilissement pour l’être humain, tant qu’ils en restent à ce jugement qui est le leur, ce n’est pas mon problème, c’est leur droit. Bien qu’homosexuel je sais que l’homosexualité exclusive est un désordre mental. J’ai accepté mon propre désordre mental, que je juge mineur, je ne souhaite pas en faire une normalité. Je blâmerais une religion basée sur le Général Pinochet, de même je blâme qu’on idolâtre un guerrier pédophile, car je suis fidèle à mon aspiration pour l’homme… le pacifiste, celui qui refuse les modèles corrompus, c’est moi, pas ceux qui se compromettent avec une secte agressive, au prétexte qu’elle rassemble un milliard de fidèles.

          • Driss El’mhamdi

            Sache que la France n’appartient à personne, c’est un territoire qui est libre. Qui sommes nous pour juger que telle ou telle chose nous appartient ? Qui sommes nous pour voler la liberté à tel ou tel territoire ? Et honnêtement j’ai vraiment de la peine pour toi si tu estimes que l’homosexualité, ou plutôt si on élargit le faite que tu puisses ressentir des sentiments comme l’amour ou l’affection, l’attachement comme étant un désordre mental c’est vraiment très triste. Moi j’estime que mon homosexualité fait de moi un homme capable de ressentir des choses, ça fait de moi un être humain normal parmi tant d’autres car l’amour est le plus beau cadeau du ciel. L’islam ne déteste pas les gens, l’islam t’apprend justement à aimer les gens, à leur venir en aide quand ils sont dans le besoin je vais prendre un exemple tout simple la raison pour laquelle nous faisons le ramadan c’est avant tout pour se mettre à la place de ces personnes modestes qui n’ont rien à manger toute la journée, pour comprendre leur peine et la difficulté qu’ils ressentent. Des exemples comme ça je pourrais t’en citer des milliers mais tu sembles être quelqu’un de borné du coup j’aurai beau te montrer par a+b que cela n’y changerai rien. Enfin ce n’est pas la « secte » qui est agressive mais certains individus. C’est beaucoup trop simple de remettre en question une cause, c’est l’individu le problème. C’est comme dire que c’est de la faute de la société allemande, la raison de la Shoah alors que c’est de la faute de certains individus. C’est à force de faire des généralités que la doxa persiste.

        • le vicomte

          Le culte n’est pas pédophile, bien sur, le coran, comme la bible, sont des écrits qui datent de plusieurs millions d’années, écrits en des temps où les moeurs étaient radicalement différentes. Sachant cela, il faut alors prendre du recul, la plupart des musulmans, comme des catholiques, savent cela, ils ne prennent pas ces textes violents au pied de la lettre. La bible, elle aussi est extrêmement violente et appelle au meurtre et au viol, pourtant, personne n’en parle, alors oui, ces deux écrits sont extrêmement violents, mais la plupart des pratiquants et des gens en général, savent qu’il faut prendre du recul et en prennent sur des écrits datant d’il y a plusieurs milliers d’années.

  • Yves Castel

    Un désastre pour les LGBT ou pour Têtu qui leur fait croire qu’être contre le mariage gay, qui n’est ni un mariage, ni gay, c’est être homophobe ? La réponse est dans l’article.

    • le vicomte

      Bonjour, j’aimerais bien connaitre vos argument concernant l’oxymore que vous avez fait. Pourquoi, selon vous, le mariage gay n’est ni un mariage ni gay ?

      • connard

        le mec qui essaie de vouvoyer et tout pour avoir l’air intelligent mais qui sait pas ce que c’est une oxymore mdrr

        • Denis

          Il y a aussi le mec qui porte très bien son pseudo LOL …

        • BigFun

          Quand on utilise l’argument de la correction lexicale pour invalider son interlocuteur encore convient-il d’être irréprochable dans ses affirmations.
          Autant je suis pour l’équivoque identitaire et pour le jeu social avec le(s) genre(s) autant je suis partisan d’une certaine correction dans l’orthographe : notre ami l’oxymore est un trope, soit une figure de style de genre masculin.
          L’oxymoron est initialement l’alliance de deux visées contraires : une envie de faire fin avec des moyens grossiers. Beaucoup de chevaliers de l’argument façon justicier du monologue sont donc de gros oxymorons en action.
          Précisons enfin qu’en anglais la racine grecque a conservé toute sa vigueur : moron signifie de fait…connard ! Tout est lié donc.
          Cordialement, celui qui apprécie le geste mais se devait de relever l’erreur.

        • le vicomte

          Cela s’appelle de la politesse, et si, c’est bien un oxymore, tout au moins une antithèse qu’a fait notre ami monsieur Castel, qui contredit l’appellation même de mariage gay. Sinon, pourquoi commentez-vous, vous n’avez pas d’argument et ne défendez rien, vous parlez dans le vide, vous ne parlez de rien.

          PS : la rime n’était pas voulu, ce n’est donc pas « pour avoir l’air intelligent »

  • Pierre-Emmanuel Desmaizières

    Que de fantasme dans le microcosme LGBT ! Si défendre les enfants de la commercialisation est homophobe, alors vive les homophobes !

  • Pierre-Emmanuel Desmaizières

    Trump protégera les homos des musulmans, en revanche en France, préparez-vous à la sharia qui pend les homos….notons que presque toutes les agressions homophobes, comme presque tous les viols, sont le fait de musulmans. Mais chut ! ce n’est pas politiquement correct, c’est même raciste…l’islam est la seule religion que l’on n’a pas le droit de critiquer.

    • Denis

      Et qui protégera les LGBT américains des évangélistes pro Trump et anti LGBT, qui aimeraient, que les LGBT soient soignés pour ne plus être gays, trans ? Qui va les protéger de ces évangélistes pro Trump ??

      • Pierre-Emmanuel Desmaizières

        Fantasmes et propagande de victimisation des LGBT pour obtenir du fric.

        • Denis

          La promulgation de la loi HB2 en Caroline du Nord signée par le gouverneur républicain en place, Pat McCrory, qui obligeait les personnes trans à utiliser les toilettes correspondant à leur sexe de naissance et non celles correspondant à l’identité de genre vécue, c’est aussi un fantasme et une propagande ?. Je rêve qu’un jour vous soyez à votre tour victime de discrimination, j’espère que l’on vous dira ce jour là, que vous fantasmez, et que vous mentez pour avoir du fric 🙂

          • Pierre-Emmanuel Desmaizières

            Quelle affaire ! Quelle horrible discrimination ! Et si vous arrêtiez de vous regarder? On tue des homos en Arabie Saoudite, ça n’a pas l’air de vous déranger, en revanche, pisser à gauche ou à droite, voilà l’important ! lol

          • Denis

            Vous certainement.

  • Ozelian .

    Il n’y a pas d’argent volé Élodie, revoyez votre histoire et votre économie, vous qui êtes si « lettrée »… quelle tempérance au passage, pour une anti Trump… accuser les gens d’être incultes, sans même les connaître. Houellebecq aussi non ? Il est inculte ? Lui qui a lu tous les romans et toute la philo du monde ? Ça vous défrise, qu’on puisse être instruit et refuser l’avilissement lié aux religions ? Pourtant ce n’est pas nouveau, c’est même souvent la culture qui conduit à l’anticléricalisme, vous êtes si instruite, vous devriez le savoir…

ads