facebook

Marion Maréchal-Le Pen assimile homosexualité et polygamie

Marion Maréchal-Le Pen a dérapé lors d'un déplacement en Italie en s'élevant contre "les délires et les fantasmes LGBT, du mariage homosexuel aux mères porteuses en passant par la théorie du genre".

Dans la famille Le Pen, je demande la nièce. En effet, après la tante et le grand père, c'est au tour de la nièce, Marion Maréchal-Le Pen, de tenir depuis un bon moment le haut de l'affiche. Avec des prises de positions et des propositions radicales, elle mène sa barque en marge de la ligne du parti, lequel tente de montrer une image plus "apaisée" et moins "clivante".
Marion Maréchal-Le Pen rencontrait hier à Milan la Ligue du Nord, parti populiste italien allié au Front National au Parlement Européen. Lors d'une conférence de presse, elle a déclaré vouloir défendre :

(la famille) traditionnelle et naturelle et conserver le mariage comme cadre juridique et comme protection de la famille et de la filiation. Et d'ajouter : ne pas en faire (du mariage) une reconnaissance sociale de l’amour, qui ouvrirait la voie à de nombreuses dérives. Car évidemment, d’autres minorités chercheront à faire reconnaître leur forme d’amour, je pense notamment à la polygamie qui nous paraît être un sujet essentiel.

A l'époque des débats autour du mariage pour tous, Marion Maréchal-Le Pen s'y était violemment opposée, jusqu'à descendre dans la rue, alors que la présidente du FN, Marine Le Pen, avait refusé de se joindre aux manifestation malgré son opposition à la loi Taubira. Loi que Marion Maréchal-Le Pen souhaite toujours abroger et remplacer par un "PACS amélioré".
Donc, bien que nous connaissions le point de vue de la député du Vaucluse, il semble que celle-ci ait eu besoin de le rappeler, plutôt deux fois qu'une d'ailleurs. En effet, son discours à Milan faisait suite à celui tenu la veille à Rome, où elle a fustigé :

cette Europe qui s’en prend à nos familles et à nos enfants en promouvant tous les délires et les fantasmes LGBT, du mariage homosexuel aux mères porteuses, en passant par la théorie du genre.

Et ce n'est pas son allié italien qui la contredira. En effet, la Ligue du Nord s'est elle-aussi violemment opposée à la loi sur l'union civile qui a été récemment adoptée par le Sénat et qui devrait, selon toute vraisemblance, être prochainement acceptée par la Chambre des Députés.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail