facebook

Rio 2016 : les sportifs font le plein de préservatifs

jeux Olympiques Rio de Janeiro préservatifs

Pour les jeux Olympiques 2016, 450 000 préservatifs seront gratuitement mis à disposition des olympiens à Rio de Janeiro. Ça va chauffer dans le village olympique…

Comme chaque année depuis presque 15 ans, le comité olympique fait le plein de préservatifs en prévision des jeux Olympiques de Rio ; une tradition héritée des jeux Olympiques de Barcelone tenus en 1992. Car oui, ça fricote dans le village olympique ! Cette année, ce sont donc 450 000 préservatifs qui vont être distribués aux athlètes à partir du 24 juillet, date qui marque l’ouverture du village olympique, soit un ratio de plus de 40 préservatifs par individu.
Un chiffre dantesque, qui a triplé depuis les jeux Olympiques de Londres en 2012. Les organisateurs craignent-ils que la ville qui accueille le plus caliente des carnavals donne des envies coquines à nos sportifs ? La raison défendue par le porte-parole du comité Rio 2016 est tout autre. Cette incroyable quantité de latex vient en effet soutenir les actions du pays en matière de lutte contre le sida, où 730 000 séropositifs bénéficient d'ailleurs d’un traitement gratuit :

Le Brésil a un plan de prévention contre le sida qui est un exemple dans le monde. Le Brésil encourage les relations sexuelles protégées et les athlètes sont un exemple pour la population. Ils pourront avoir un rôle important dans la lutte contre le sida.

450 000 préservatifs dont 150 000 féminins

D’après le comité, cet approvisionnement permettra aussi aux athlètes qui viennent aux JO et qui n’ont pas accès à cette contraception de les emporter dans leurs pays. Les « petites chemises de Vénus », comme les Brésiliens les appellent, seront ainsi offertes aux athlètes à la polyclinique du village olympique ou dans les distributeurs. Parmi les 450 000 préservatifs, 150 000 seront d’ailleurs des préservatifs féminins, une première dans l'histoire des jeux.
Un approvisionnement massif qui ne semble cependant pas suffisant aux yeux de nos amis australiens, lesquels recourront à leur propre fournisseur Starpharma et à 1 500 préservatifs Dual Protect présentés comme anti-Zika, une maladie qui inquiète fortement le Brésil.
Une chose est sûre, nos chers sportifs seront donc bien équipés pour pratiquer tout type de sport. Et à voir les corps sculptés qui viendront défendre leurs couleurs nationales à Rio cet été, on comprend mieux la préoccupation des organisateurs. Rien que du côté de la France, les beaux nageurs Camille Lacourt, Florent Manaudou et le cycliste Grégory Baugé transpireront pour le bleu-blanc-rouge et pour le plaisir de nos pupilles, du 5 au 21 aout prochain. Il va y avoir du sport…
 
Crédit photo de couverture : J-C Mouton/Flickr


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail