appleVidéo : Singapour se pare de rose pour défendre la liberté d’aimer

Par Julie Baret le 06/06/2016
singapour pink dot 2016 rose

Le 4 juin, Singapour a accueilli une déferlante de rose à l’occasion du Pink Dot 2016 : l'un des plus importants rassemblements de la région en faveur des droits LGBT.

Ballons, t-shirts, goodies et accessoires… c’est une véritable vague rose qui a déferlé samedi 4 juin sur la pelouse du Hong Lim Park, transformant l’espace vert en un camaïeu de fuchsia.
Comme chaque année, des milliers de manifestants se sont réunis pour former un « point » (un « dot ») rose - issu du mélange du rouge et du blanc, les couleurs du drapeau de Singapour - autour du Speakers’ Corner du Hong Lim Park, et ainsi montrer leur engagement en faveur de la diversité et de la tolérance, derrière le slogan « Freedom to Love ».

Pink Dot 2016 : la 8ème édition

Inauguré en 2009 par la communauté LGBT de Singapour, l’évènement draine de plus en plus de participants chaque année, jusqu’à devenir l’une des plus importantes manifestations LGBT de la région. En juin 2015, ils étaient ainsi plus de 28 000 à arborer la couleur rose afin de réclamer l’égalité des droits pour les lesbiennes, les gays, les bi et les trans.
Dans cette cité-État installée à la pointe de la Malaisie, la liste des droits à acquérir est longue et se décline sur plusieurs fronts. En effet, les unions de même sexe n’y sont pas reconnues, pas plus que les familles homoparentales, et le sexe entre hommes est toujours puni par le Code pénal. En outre, les chaînes de télé et de radio ont interdiction de faire « la promotion ou l’idéalisation du style de vie homosexuel ».

Les "héros du quotidien" prennent la parole

Cette année, l’édition faisait tout spécialement l’éloge des « Everyday Heroes », les héros du quotidien qui ont le courage d’aimer malgré ce climat hostile aux schémas distincts de l’hétérosexualité. C’est aussi pour cette raison que les organisateurs ont voulu accorder un rôle plus actif aux participants.

singapour pink dot 2016 rose
Crédit photo Pink Dot SG (Facebook)/Rachel Ng

Ainsi, plutôt que d’allumer des lanternes roses comme c’est le cas chaque année, les personnes présentes ont été invitées à écrire des messages sur de grands panneaux roses, qu'ils ont ensuite brandi tous ensemble. Une initiative que la porte-parole Paerin Choa explique par l’intention de se concentrer sur la parole des individus plutôt que sur leur nombre :

Le Hong Lim Park a déjà dépassé sa capacité d’accueil. Alors plutôt que de nous concentrer sur les chiffres, nous avons décidé de mettre l’accent sur des messages personnels de Singapouriens et des résidents permanents, ce qui est un énorme succès.
Nous attendons avec impatience le jour où tout le monde à Singapour comprendra et célèbrera le fait que la liberté d’aimer est un droit de l’Homme fondamental, qui ne devrait être refusé à personne.

Concerts, stands associatifs et soutien des grandes marques

Les festivités ont débuté à 15h, puis ont été couronnées d’une série de concerts gratuits à partir de 17h. Plus d’une vingtaine d’associations LGBT ou LGBT-friendly étaient également de la partie, conférant un caractère militant à cet évènement festif et joyeux.
Cette année, l’évènement a d’ailleurs battu un record en multipliant par deux le nombre de ses sponsors. Ainsi, des noms tels que Facebook, Apple ou Microsoft sont venus s’ajouter à Google, Barclays, et bien d’autres, pour soutenir cette belle initiative.
Soit un succès militant et citoyen dont le modèle s’exporte depuis quelques années à Taïwan, Hong Kong, et Okinawa au Japon.
[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=TrOmnlbfK_M[/embedyt]

Pour en savoir plus :

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]
 
Crédit photo couverture Pink Dot SG (Facebook)/Ken Lim