facebook

Vague de coming-out contre la barbarie d’Orlando

coming-out

La tuerie d’Orlando a encouragé un grand nombre d’internautes à faire leur coming-out ou à simplement exprimer leur homosexualité sur Twitter.

#LoveIsLove, #LoveWins, #StandWithOrlando… Les hashtags en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando et en soutien à la communauté LGBT visée par l’attaque d’Omar Mateen foisonnent depuis dimanche sur Twitter. Ils sont souvent accompagnés de messages d’espoir, de colère ou de recueillement face à cette tragédie. D’autres sont aussi l’occasion pour certains internautes d’exprimer ouvertement et fièrement leur homosexualité ou pour beaucoup leur bisexualité, voire de faire leur coming-out sur la toile. Le message est clair : la barbarie et la violence ne nous effraient pas et ne nous empêcherons pas de vivre notre amour.
Le hashtag #GaysBreakTheInternet notamment rassemble une déferlante de posts de personnes seules ou en couples qui ont décidé d’annoncer ouvertement leur orientation sexuelle.
https://twitter.com/LemmyDeFasquel/status/742685099892875264
https://twitter.com/PinkUnicornes/status/742380857139310592
https://twitter.com/Jacobbeasley_/status/742387460231954432
Pour certains, c’est même la première fois qu’il aborde ce pan de leur vie. C’est le cas d’un avocat de 28 vivant aux Émirats Arabes, dont la famille et les proches ignoraient pour la plupart qu’il était bisexuel, et qui a posté ce message le 12 juin :


Interrogé par Buzzfeed US, il a expliqué qu’il avait été profondément attristé par les évènements du week-end, qu’il a senti que « c’était important d’être un peu plus visibles, et que les gens comprennent que tout le monde a besoin de se sentir en sécurité, et il y a partout des gens qui sont affectés et qui font partie de cette communauté ». Depuis, il dit n’avoir reçu que des réactions très positives de son entourage.
Un pas qu'a également franchi Mara Wilson. Cette actrice américaine jouait le rôle de Matilda dans l'adaptation du célèbre roman de Roald Dahl. Hier, elle a révélé sa bisexualité sur Twitter et a été immédiatement applaudie par ses fans.


Un succès tel que quelques twittos utilisent désormais le hashtag comme une occasion de faire des rencontres. Quoi qu’il en soit, le hashtag alimente encore l’élan de visibilité LGBT auguré par la fusillade du Pulse, boîte de nuit gay d’Orlando. Il vient s’ajouter aux initiatives #TwoMenKissing ou #TwoWomenKissing qui agitent également la toile depuis dimanche. En effet, d’après son père, Omar Mateen aurait été choqué de voir un jour deux hommes s’embrasser ; il n’en fallait pas plus pour que la twittosphère réplique.


« Le père du meurtrier d’Orlando dit que son fils était en colère parce qu’il avait vu deux hommes s’embrasser. Moi je dis qu’il faut inonder le mot par des images » poste ainsi un internaute en légende d’une photographie où deux hommes partagent un baiser. De nombreux couples se sont prêtés au jeu et ont décidé de s’embrasser contre la haine, la barbarie et l’homophobie, offrant une teinte arc-en-ciel aux fils d’actualité.

Pour en savoir plus :

[contact-form-7 404 "Not Found"]
Crédit photo couverture @Jacobbeasley/Twitter


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail