cyril hanounaCyril Hanouna "adorerait être gay, mais non"

Par Julie Baret le 09/01/2017
Cyril Hanouna

Depuis que l'Association des journalistes LGBT a démontré que Cyril Hanouna véhiculait de l'homophobie dans son émission, le présentateur est bien plus complaisant vis-à-vis de l'homosexualité.

Cyril Hanouna, agressif : Non mais je vais t’expliquer. Celui qui va me « ken », il est pas né.
Matthieu Delormeau : Comment ?
Cyril Hanouna, menaçant : T’as très bien entendu.

Ça, c'était Cyril Hanouna au début du mois de novembre. "Un mois d'homophobie ordinaire" examiné par l'Association des journalistes LGBT (AJL) qui lutte pour une meilleure représentation des minorités sexuelles dans les médias. L'AJL dressait alors le portrait d'une émission où les personnes LGBT sont "transformées en animaux de foire" pour susciter les rires et les applaudissement du public, avec en première lignes les remarques sexistes ou humiliantes proférées contre Matthieu Delormeau, chroniqueur ouvertement gay et "souffre-douleur numéro 1 de Cyril Hanouna". Si l'intéressé ne s'est pas exprimé contre ces accusations, le constat de l'AJL a été largement relayé, s'ajoutant aux polémiques misogynes et aux incessants signalements au CSA qui ponctuent régulièrement les pics d'audience de la chaîne C8.
Mais depuis, les choses ont semble-t-il changé. Vendredi dernier, alors que le journaliste René Chiche, auteur d'une biographie sur ce Bouffon qui devint roi,  était reçu sur le plateau de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna s'est montré très mielleux face à une rumeur sur sa sexualité, assurant même qu'il "adorerai(t)" être homo :

Quelqu'un a dit que j'étais gay. Je vais vous dire : j'adorerais, mais non.

L'animateur poursuit en indiquant que cette rumeur - véhiculée par un animateur de Canal + qui ne le porte pas dans son cœur - ne le "dérange pas parce que ce n'est pas grave." Une indifférence qui tranche avec les propos retenus par l'AJL. Et ce n'est pas le premier drapeau blanc agité en direction de la communauté gay depuis les accusations d'homophobie. La même semaine, Cyril Hanouna faisait également un don à l'association LGBT la plus connue de l'Hexagone. Le Refuge, qui héberge et aide les jeunes homos sans domicile, a vu deux de ses studios entièrement meublés. Militants et jeunes du Refuge étaient aussi présents sur le plateau de TPMP pour donner de la visibilité à l'association.
https://twitter.com/MBrancourt/status/816985805986168832?ref_src=twsrc%5Etfw


Pour de nombreux commentateurs, le présentateur essaierait surtout de se refaire une virginité médiatique. Dans le jargon, on parle de "pinkwashing" et la technique est bien rodée. Comme lorsque la Manif pour tous se dote d'une "caution gay" en la personne de Xavier Bongibault pour prétendre que son mouvement ne véhicule aucune homophobie, par exemple.
D'après le site d'actualité d'Orange, 2017 sonnerait donc comme l'année de la rédemption pour Cyril Hanouna, qui multiplie retrouvailles familiales, demandes en mariage et autres séquences émotions en direct du talk-show quotidien le plus regardé de l'année 2016.
 
Couverture : crédit photo @tpmptv/Instagram