facebook

L’amende de 3 millions a été payée par Hanouna et C8, mais n’ira pas au CSA

Cyril Hanouna canular Touche pas à mon poste

« En diffu­sant cette séquence, la société C8 a grave­ment méconnu le prin­cipe de respect de la vie privée, ainsi que son obli­ga­tion de lutter contre les discri­mi­na­tions », a estimé le CSA suite au canular mettant en scène un Cyril Hanouna singeant un homosexuel et piégeant un garçon « rencontré » sur un site de petites annonces.

À LIRE AUSSI :

Cyril Hanouna s’amuse à piéger des homosexuels en direct


Suite à la diffu­sion de cette séquence en mai 2017, le Conseil supé­rieur de l’au­dio­vi­suel avait reçu près de 47 000 plaintes. Malgré le mea culpa de l’animateur et les tenta­tives de négo­cia­tions, C8 a fina­le­ment réglé son dû le 28 novembre dernier, selon Satel­li­fax, soit une amende de 3 millions d’euros.
Télé-Loisirs explique que ce n’est pas le CSA qui va direc­te­ment empo­cher la grosse somme mais le Centre natio­nal du cinéma et de l'image (CNC), qui fait la promo­tion et soutient la créa­tion artis­tique française dans le domaine de l’image. À l'annonce de la sentence, la chaîne C8 avait déclaré que ces 3 millions seraient prélevés sur le salaire de l'animateur-producteur qui avait signé un contrat de 250 millions sur 5 ans avec le groupe Canal+. Ils viennent d'ailleurs de le renouveler pour deux ans... Aucun nouveau montant n'a été communiqué.

Amende record du CSA

Le CSA avait déjà inter­dit de publi­cité TPMP durant trois semaines après le canu­lar morbide faisant croire à Matthieu Delor­meau, lors d'une caméra cachée, qu’un protagoniste était mort, ainsi que pour la séquence où l’ani­ma­teur avait fait toucher son sexe à Capu­cine Anav. L’agence de contrôle des médias doit encore statuer sur l’affaire qui concerne le baiser sur les seins d'une danseuse par le chroniqueur Jean-Michel Maire, laquelle ne lui avait pas donné son consentement pour être embrassée et avait même plusieurs fois refusé. Selon Satellifax toujours, le Conseil d'État devrait valider la mise en demeure de C8.
Le site Puremédias nous expliquait que pour l'amende, le régulateur de l'audiovisuel avait fixé un montant inférieur à 3% du chiffre d'affaires hors taxe de la chaîne, le pourcentage maximum fixé par la loi en cas de sanction financière. C'est une "amende record" depuis la création du CSA en 1989. En 1992, TF1 avait été lourdement sanctionné de 30 millions de francs (6,4 millions d'euros d'aujourd'hui) pour n'avoir pas respecté ses engagements de diffusion d’œuvres en français.
Depuis, l'humour gras teinté de caricature a repris, Matthieu Delormeau est revenu à l'antenne et les annonceurs sont revenus...
À LIRE ICI :

Le CSA condamne TPMP pour ses humiliations et son sexisme

Cyril Hanouna lâché par une cinquantaine d’annonceurs après son canular

Homophobie, la pathétique défense : Hanouna se dit victime d’une « manipulation »

Matthieu Delormeau justifie son retour dans TPMP après le canular homophobe (vidéo)


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail