PMA : Laurent Wauquiez dénonce la "cacophonie" du gouvernement

Le président de LR Laurent Wauquiez a dénoncé ce jeudi au micro d’Europe 1 la « surenchère au sein de la majorité » et la « réponse de cacophonie » du gouvernement sur l’ouverture de la PMA pour toutes.

Il ne manquait plus que son avis. Laurent Wauquiez s’est agacé ce jeudi de la proposition de loi sur la PMA du député Guillaume Chiche – que ce dernier vient d’ailleurs de renoncer à présenter -, évoquant une réponse cacophonique du gouvernement.
« Un député En Marche dépose une proposition de loi, on ne sait pas exactement si c’est en entente avec son gouvernement ou avec son groupe à l’Assemblée nationale, et on a une réponse de cacophonie du côté du gouvernement », a critiqué le président des Républicains sur Europe 1« Ce climat-là n’est pas rassurant et n’est pas propice à aborder des sujets qui nécessitent au contraire qu’on soit posé. »

« Ma conception de l’éthique »

Il a condamné par ailleurs une proposition de loi qui selon lui « fait le lien entre la PMA (procréation médicalement assistée) d’une part et la GPA (gestation pour autrui) d’autre part ». « La gestation pour autrui, c’est la marchandisation du corps de la femme », considère-t-il. « Je dis qu’on s’achemine vers quelque chose qui ne correspond pas à ma conception de l’éthique », a ajouté le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Après que Guillaume Chiche a annoncé son intention de déposer sa proposition de loi, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux avait réaffirmé mercredi que ce sujet serait traité dans le cadre d’un projet de loi sur la bioéthique présenté avant la fin de l’année, et débattu au Parlement en 2019.
Crédit photo : Laurent Wauquiez à l’Assemblée nationale en juin 2017 / Capture d’écran tirée de son compte Facebook

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail