« Je vous ai peut-être sauvé la vie » : l’homophobie décomplexée de Marcel Campion face à Ian Brossat

Invité sur LCI face à l'élu parisien ouvertement gay Ian Brossat, ce mercredi 17 octobre, Marcel Campion s'est de nouveau livré à une suite d'invectives homophobes.

L'homophobie décomplexée de Marcel Campion n'a décidément pas de limites. L'ancien forain était invité, ce mercredi 17 octobre, dans l'émission « Le Grand Soir » sur LCI, face à l'adjoint PCF à la mairie de Paris Ian Brossat. En roue libre totale, il une nouvelle fois tenu des propos violents et empreints de sérophobie.

« Vous étiez pas né que je travaillais pour le Sidaction »

Interpellé par l'élu à propos d'une vidéo, dévoilée le 22 septembre par le Journal du Dimanche (JDD), dans laquelle Marcel Campion a notamment qualifié les homosexuels de « pervers », ce dernier lui a immédiatement coupé la parole. « Vous verrez que je suis pas homophobe. Vous étiez pas né que je travaillais pour le Sidaction », a lancé le désormais candidat à la mairie de Paris, réduisant ainsi sans gêne les hommes gays au sida. « Oui mais enfin, ce n'est pas forcément lié d'ailleurs », ne manque pas de lui répondre Ian Brossat.

Mais l'ancien forain persiste : « Si, à l'époque, ça l'était. J'ai des amis qui sont morts du sida, moi, qui travaillaient à la télé », ajoute-t-il, avant d'accuser l'élu parisien d'être à l'origine de cette fameuse vidéo : « C'est un traquenard monsieur, c'est vous qui l'avez monté le coup ». Attaque pas si surprenante, venant de celui qui avait justement affirmé dans cette séquence problématique que « les homos dirigent Paris ».

A LIRE AUSSI : Vidéo. Quand Marcel Campion, « le roi des Forains », se vautre dans l’homophobie

« Je vous ai peut-être sauvé la vie »

Déplorant notamment l'emploi du terme « pédé » par Marcel Campion, Ian Brossat rappelle la recrudescence des actes LGBTphobes observée en France ces derniers mois : « Quand on prononce des propos homophobes, les propos que vous avez tenus, on a une responsabilité lourde ». Qualifiant le tout de « charabia », l'ex-forain continue d'enchaîner les accusations loufoques : « Hidalgo c'est une menteuse, vous faites partie du même clan vous ». Et Marcel Campion de conclure avec cette réplique à peine croyable :

« Mais vous connaissez rien, vous êtes un petit gamin vous. En 94, j'ai fait une levée de fonds pour le Sidaction, pas vous. Je vous ai peut-être sauvé la vie à l'époque. »

Des propos dénoncés par Sidaction

Sur Twitter, Sidaction n'a justement pas manqué de réagir : « Nous dénonçons l'incapacité de Marcel Campion à comprendre la violence et les conséquences de ses propos homophobes sur les personnes concernées et la lutte contre le sida ».

Sur RMC, Marcel Campion persiste et signe, ce 18 octobre, estimant être « victime d'une chasse aux sorcières », et répétant que certains membres de la mairie de Paris seraient « pervers ». Il explique avoir prononcé ces propos homophobes « après avoir bu un coup entre copains », avant de conclure : « Et que la fête continue ! ». Une chose est sûre : ce sera sans nous.

Crédit photo : capture LCI.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail