facebook

Apple supprime une application de thérapie de conversion de l’App Store

Apple a supprimé de sa boutique en ligne, l'App Store, une application suspectée de promouvoir les thérapies de conversion pour les LGBT+. Cela intervient après qu'une association de défense des droits des LGBT+ a appelé à la suppression de l'application dans une pétition en ligne.

Encourager les utilisateurs à "passer d'homosexuel à hétérosexuel grâce à la prière et à la thérapie". Voilà l'objectif d'une application gratuite créée il y a trois ans par "Living Hope Ministries", un groupe religieux basé au Texas. Une application repérée par l'association de lutte pour les droits des LGBT+, Truth Wins Out, qui a publié une pétition en ligne, jeudi 20 décembre dernier, demandant sa suppression. Elle était disponible au téléchargement depuis trois ans.

Se débarrasser de son homosexualité

Living Hope Ministries, se présente comme une "organisation chrétienne oeuvrant pour la complétude sexuelle""La mission est de proclamer la vérité de Dieu à ceux qui cheminent avec nous, et qui recherchent la complétude sexuelle et relationnelle à travers une relation plus intime à Jésus-Christ".

L'objectif affiché est d'offrir aux LGBT+ "des conseils personnels, des groupes de soutien et des forums en ligne" leur permettant de ne plus être homosexuel.le.s. Interviewé par nos confrères de NBC News, le directeur de l'organisation chrétienne, Ricky Chelette a expliqué que le groupe ressemblait beaucoup à une église dans son fonctionnement :

"Nous aidons ces personnes à comprendre qui ils sont pour le Christ. Nous aidons uniquement ceux qui viennent à nous."

Une application dangereuse

Apple a retiré de l'App Store l'application peu de temps après la mise en ligne de la pétition. Wayne Besen, le président de l'association Truth Wins Out, qui dit lutter contre "l'extrémisme religieux anti-gay", a publié un communiqué de remerciements, vendredi 21 décembre.

"Nous remercions Apple, pour son exemple en matière de responsabilité et pour son action rapide visant à supprimer une application dangereuse qui stigmatise les personnes LGBT+. De tels programmes constituent une fraude à la consommation et causent un préjudice considérable aux personnes qu'ils prétendent aider."

De son côté, le directeur de Living Hope Ministries compte bien contester cette décision, arguant que l'organisation n'est pas homophobe.

Crédit Photo : Sebastiaan ter Burg / Flickr.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail