IndeInde : deux lesbiennes divorcent de leurs maris pour se marier entre elles

Par Marion Chatelin le 03/01/2019
Inde

En Inde, deux jeunes femmes lesbiennes et amoureuses depuis l'adolescence ont été séparées et mariées de force à des hommes par leur famille. Elles ont réussi à divorcer et à se remarier ensemble dans une cérémonie symbolique.

Elles n'ont pas pu s'oublier. Les deux jeunes femmes, lesbiennes, aujourd'hui âgées de 24 et 26 ans, se sont rencontrées il y a six ans, dans un lycée du nord de l'Inde. Le coup de foudre a été immédiat. Mais leurs familles ont découvert leur histoire et les ont forcées à se séparer et à arrêter leurs études. Elles ont toutes les deux été mariées de force dans la foulée, à des hommes.

Selon le Hindustan Times, les deux jeunes femmes ont divorcé et se sont mariées ensemble dans une cérémonie symbolique, samedi 29 décembre 2018, dans un temple de l'Uttar Pradesh, dans le nord de l'Inde.

"On n'a pas pu s'oublier"

Les deux femmes avaient été mariées de force à des hommes, six mois seulement après avoir été contraintes d'arrêter les études. "Nous n'avons pas pu nous oublier. Nous avons divorcé de nos maris et nous nous sommes battues pour rester à nouveau ensemble", ont-elles expliqué dans les colonnes du Hindustan Times, sans toutefois donner plus de détails sur leurs divorces respectifs.

Le couple s'est marié symboliquement dans un temple devant leurs ami.e.s et leur avocat, mais leur union n'a pas de valeur au yeux de l'État. En effet, les unions civiles et religieuses entre personnes de même sexe ne sont pas reconnues en Inde.

Une reconnaissance juridique

Le couple garde espoir. Car le 6 septembre dernier, la Cour suprême indienne a dépénalisé l'homosexualité en abrogeant l'article 377 du code pénal. Et pour l'avocat des deux jeunes femmes, Daya Shankar Tiwari, elles "ont juridiquement tous les droits de rester ensemble". Ce dernier a annoncé qu'il se battrait devant les tribunaux, contre la décision prise de ne pas reconnaitre leur union.

À LIRE AUSSI : Inde : la Cour suprême prend la décision historique de dépénaliser l’homosexualité

Crédit photo : Dibyangshu Sarkar / AFP.