facebook

Assassin’s Creed Odyssey fait polémique pour avoir imposé une relation hétéro : Ubisoft se ravise

Assassins_Creed_Odyssey

Lancé le 4 décembre par Ubisoft, le dernier contenu additionnel du jeu Assassin's Creed Odyssey n'a pas manqué de faire polémique. En effet, il ne laisse pas le choix d'une relation autre que hétérosexuelle à la fin. Une conclusion qui a été vue comme insultante par les joueurs LGBT+.

Un pas en avant, deux pas en arrière. Avec son dernier Assassin's Creed, l'entreprise Ubisoft avait de quoi marquer des points. Le joueur ou la joueuse peut choisir entre les personnages grecs de Kassandra ou d'Alexios pour mener à bien leurs quêtes, et les engager dans tous types de relations, hétérosexuelles, homosexuelles, ou même jouer sans romance.

Cependant, le deuxième contenu additionnel, "Héritage de l'ombre", a déçu les joueur.se.s LGBT+ : dans le but de continuer la lignée des assassins (en engendrant une descendance), les personnages sont forcés à une relation hétérosexuelle en conclusion du jeu. Retournement sentimental injustifié pour les joueur.se.s ayant choisi de se forger un personnage homosexuel.

A LIRE AUSSI : Neeko est le premier personnage lesbien du jeu vidéo « League of Legends »

Une nouvelle fin moins polémique

Après la polémique (on reproche à la franchise d'effacer toutes les libertés acquises en plusieurs heures de jeu), Ubisoft s'excuse et se ravise, et promet une nouvelle fin. Cette "décision scénaristique effectuée maladroitement" laissera place à une conclusion non romantique, par le biais d'un nouveau "patch" à paraître prochainement. Le sens de la fin ne devrait pas être modifié, mais l'arrivée du bébé aura une nouvelle explication.

Dans le futur, l'entreprise de jeux vidéos promet de faire plus attention et de mieux respecter les choix narratifs des joueur.se.s. "Nous sommes très attentifs au prochain épisode, 'Bloodline', pour assurer que les voies choisies par les joueurs reflètent les choix faits dans le jeu."

Crédit photo : Ubisoft.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail