caroline mecary"Ils veulent me bâillonner" : l’avocate Caroline Mécary dénonce la "plainte abusive" de la Manif pour tous

Par Youen Tanguy le 22/03/2019
caroline mécary

Dans une tribune publiée dans Libération, l’avocate spécialiste des droits des personnes LGBT+ Caroline Mécary a annoncé qu’une plainte avait été déposée contre elle par la Manif pour tous pour « diffamation » et « insutes ». Elle devrait bientôt être mise en examen.

« C’est une procédure qui a pour objet de me bâillonner. » Dans une tribune publiée sur le site de Libération, Caroline Mécary dénonce avec force la plainte pour « diffamation » et « insultes »  initiée par la Manif pour tous à son encontre.

En cause : des messages postés sur Twitter en avril 2018 où l’avocate écrivait notamment que la Manif pour tous « appartient aux poubelles de l’Histoire » et que son « asservissement à la bêtise (…) est abyssal ».

caroline mécary

« Je ne renie pas un seul mot de ce que j’ai écrit, je revendique le droit de répondre à LMPT avec une plume vive et crue. Je ne crois pas qu’un seul de mes tweets soit diffamatoire ou injurieux », écrit-elle dans Libération. Contactée par TÊTU, elle revient sur cette procédure judiciaire qui, selon elle, vise avant tout son travail d’avocate et de militante des droits LGBT+.

Un procès dans deux ans

« La Manif pour tous avait la possibilité de me signifier une assignation directement à mon cabinet, analyse l’avocate. A la place, ils ont déposé une plainte avec constitution de partie civile qui a pour objet de faire mettre automatiquement en examen la personne qui est convoquée. »

Caroline Mécary doit passer dans quelques jours devant un juge d’instruction parisien. Une première comparution qui a pour but de vérifier son identité et de s’assurer qu’elle est bien l’auteure des tweets en question. C’est à ce moment-là qu’elle sera automatiquement mise en examen, jusqu’à son procès.

« Le tribunal est extrêmement encombré, donc l'audience devrait se tenir dans deux ans environ », estime Caroline Mécary.

Un laps de temps durant lequel la Manif pour tous pourra rappeler à sa guise que Caroline Mécary est mise en examen pour « diffamation » et « insultes ». « Ce qui est visé derrière cette procédure, c’est mon travail d’avocate et mon engagement politique, estime-t-elle. Et donc l’ensemble des gays, des lesbiennes et des trans’ que je défends. » Pas question de baisser les bras pour autant.

"Je ne me tairai pas"

« Ils veulent m’intimider, me faire peur, me faire taire. Mais je ne me tairai pas ! Je continuerai à dénoncer l’hypocrisie de la Manif pour tous qui prétend défendre les enfants, mais qui fait de la propagande contre les familles homoparentales et leurs enfants. »

Et de conclure : « Une mise en examen à la demande de la Manif pour tous, c’est un honneur. Ça veut dire que je la dérange et qu’elle me craint ».

Crédit photo : JACQUES DEMARTHON / AFP.