facebook

Trois Français sur quatre favorables à la PMA pour toutes, selon un nouveau sondage

PMA shutterstock

Selon un sondage Ipsos, rendu public ce mercredi 3 avril, trois Français sur quatre seraient favorables à l'ouverture de la PMA pour toutes les femmes.

"Emmanuel Macron voulait un point de convergence pour la PMA pour toutes. C'est fait." C'est le message qu'a posté sur Twitter l'association des familles homoparentales (ADFH) en réponse au sondage Ipsos "Lire la société", rendu public ce mercredi 3 avril.

Selon l'institut, les Français sont majoritairement favorables (75%) à l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes. Dans le détail, 40% des personnes interrogées pensent qu'elle devrait être remboursée par la Sécurité sociale et 35% sont pour le contraire.

L'Ipsos s'est également intéressé à l'âge des personnes sondées et, sans surprise, 83% des moins de 35 ans sont favorables à l'ouverture de la PMA pour toutes, contre 69% des plus de 60 ans.

À LIRE AUSSI : PMA pour toutes : le projet de loi présenté en juin au Conseil des ministres, assure Philippe

Des différences entre partis politiques

Autre point intéressant : les différences entre courants politiques. Presque l'intégralité des partisans de La France insoumise (94%) et du Parti socialiste (90%) se disent favorables à l'ouverture de la PMA pour toutes. Du côté de la République en Marche, ils sont 82% à vouloir l'ouverture de ce droit.

Les partisans des Républicains sont 65% à se dire pour l'ouverture de la PMA pour toutes, contre 60% pour le Rassemblement national.

Passage en Conseil des ministres en juin

Le projet de loi de bioéthique, qui intègrera la question de l'extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, sera présenté "au mois de juin" en Conseil des ministres et devrait être débattu à l'Assemblée durant l'été.

À LIRE AUSSI : PMA pour toutes : « Je n’ai plus le temps d’attendre »

Plusieurs associations s'étaient inquiétées ces derniers mois d'un énième report du vote de la loi bioéthique, alors qu'Emmanuel Macron avait promis en novembre 2018 qu'elle serait promulguée en 2019.

Pour cette enquête, 1004 personnes de 18 ans et plus ont été interrogées sur internet du 14 au 19 mars 2019.

Crédit photo : Shutterstock. 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail