GayL'acteur de Will and Grace produit un dessin animé sur un James Bond gay

Par Marion Chatelin le 05/04/2019
James Bond

La plateforme de streaming Netflix a commandé un dessin animé en 10 épisodes à l'acteur de Will and Grace, Sean Hayes, mettant en scène un James Bond gay.

On en rêvait, cela sera bientôt une réalité. Un James Bond gay devrait voir le jour. Mais le légendaire 007 ne sera pas tête d'affiche d'un nouveau film, mais d'un dessin animé intitulé "Q-Force". La plateforme de streaming Netflix a commandé cette série de 10 épisodes à Sean Hayes, l'acteur de Will and Grace, une information révélée par Deadline le 4 avril.

Le pitch est plutôt alléchant. Selon le site américain, le dessin animé Q-Force dont les épisodes dureront chacun une demi-heure environ, sera centré sur "la vie d'un bel agent secret et sa team de super espions LGBTQ." Toutes et tous seront constamment sous-estimés par leurs collègues hétérosexuels, et les membres de la "Q-Force" (le nom du groupe d'espions LGBT, ndlr) devront "faire leurs preuves encore et encore et participeront à des aventures professionnelles et personnelles exceptionnelles".

À LIRE AUSSI : Pour Dominic West, le prochain James Bond devrait être une femme trans’

Une première

Le scénariste de Broad City, Gabe Liedman, ainsi que le producteur exécutif de Parks and Recreation, Michael Schur, font partie du projet, tandis que Sean Hayes produit la série. Une série qui n'a pas été facile à mettre en place selon eux.

À LIRE AUSSI : James Bond ne sera probablement pas gay

Interviewé par Deadline, Sean Hayes pointe des difficultés financières notamment pour mettre un James Bond gay sur le devant de la scène : "C'est difficile de créer une série d'espionnage, parce que cela coûte très cher. On réfléchissait à comment faire pour voir un espion homosexuel chaque semaine et on s'est dit que la seule chose à faire était de le faire en animé." Et de conclure :

"Je ne sais pas quels studios pourraient faire un long métrage dans ce genre avec un personnage principal homosexuel. J'espère que cela se fera, mais cela n'a pas l'air d'être le cas."

Crédit photo : Facebook.