Un mort et un blessé grave à Villejuif : le mobile était-il homophobe ?

Un homme d’une vingtaine d’années a été retrouvé mort et un autre de 48 ans grièvement blessé dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 avril à Villejuif. Il pourrait s’agir d’une rencontre gay ayant mal tourné.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 avril. Un homme d’une vingtaine d’années, Daniel, a été retrouvé mort dans une rue de Villejuif et un autre individu âgé de 48 ans, Fred, grièvement blessé dans un appartement.

Si l’enquête, confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne, s’était dans un premier temps orientée vers un règlement de comptes, il pourrait s’agir d’une rencontre gay ayant mal tourné. « Le contexte est celui d’un retour de soirée », indique une source judiciaire auprès de TÊTU, ajoutant que « les investigations devront préciser le mobile du ou des auteurs ».

« Il était très fêtard et avait toujours le sourire »

Selon nos informations, Daniel et Fred avaient participé à une soirée karaoké dans un bar gay du Marais quelques heures avant l’agression. « Daniel était un habitué du lieu, confie un proche de la victime à TÊTU. C’était un peu la mascotte du bar. Il était très fêtard et avait toujours le sourire. »

Selon cette même source, c’est dans le bus de nuit les conduisant à Villejuif que les deux hommes ont rencontré leur agresseur présumé. « Daniel a accosté un homme qui lui plaisait et a décidé de le ramener chez lui. »

C’est une fois dans l’appartement que les deux hommes auraient été poignardés, dont l’un des deux à mort. Le proche de Daniel nous affirme que ce dernier a « sauté par la fenêtre de sa chambre, située au premier étage, pour échapper à son agresseur ». Il est mort en plein milieu de la rue des suites de ses blessures. Selon Le Parisien, les jours de Fred, grièvement blessé, « ne seraient plus en danger ».

Contacté par TÊTU, le parquet de Créteil n’a pas souhaité donner davantage d’informations concernant le déroulé de l’agression.

Cagnotte ouverte

Une cagnotte ayant déjà récolté plus de 2.000 euros, a été ouverte afin d’aider sa famille et ses proches à payer ses obsèques. « Daniel, tu manques déjà à beaucoup de monde », peut-on lire sur le site. Et d’ajouter : « On continuera à faire la fête sans jamais t’oublier. Repose en paix où que tu sois, continue à t’amuser comme tu savais si bien le faire. »

La mort de Daniel a provoqué une vive émotion parmi les associations et militant.e.s LGBT+. SOS Homophobie a notamment adressé via un message Twitter « ses pensées aux familles et aux proches des deux victimes ». « Toute la lumière doit être faite pour savoir s’il s’agit d’actes homophobes. »

Crédit photo : Shutterstock.

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail