facebook

Deux films lesbiens très attendus dévoilent leurs premières images

L'année 2019 sera riche en films lesbiens ou ne sera pas. Mardi 14 mai, deux films très attendus ont dévoilé leurs premières images : il s'agit d'"Ammonite" et de "Portrait de la jeune fille en feu".

Vous êtes plutôt fossiles ou peinture ? Bientôt à l'affiche, deux films très alléchants, qui ont dévoilé leurs toutes premières images. Il s'agit d'abord d'« Ammonite », le nouveau film de Francis Lee, auteur du très poétique "Seuls la terre". Également le très attendu "Portrait de la jeune fille en feu" réalisé par Céline Sciamma - qui nous avait manquée, il faut le dire - en compétition officielle à Cannes et qui sortira le 18 septembre prochain. Can't wait !

À LIRE AUSSI : Les douze films sélectionnés à Cannes que l’on a (très) hâte de voir

Lesbianisme et paléontologie

Le dernier coup d'éclat de Francis Lee met en scène une histoire d'amour lesbienne autour des années 1840, inspirée de la vie de la paléontologue Mary Aning. Cette dernière était autodidacte et avait fait d'importantes découvertes scientifiques dans le domaine de la paléontologie des vertébrés. Avant de tomber amoureuse d'une femme. Lesbianisme sur fond de paléontologie, on adore. D'autant plus qu'on aura le plaisir de retrouver Kate Winslet qui partagera l'écran avec l’étoile montante du cinéma hollywoodien, Saoirse Ronan.

C'est d'ailleurs le réalisateur lui-même qui a tenu à partager les premières images sur son compte Twitter :

À LIRE AUSSI : Kate Winslet et Saoirse Ronan en couple dans un drame lesbien sur fond de paléontologie

Adèle Haenel, peinture, drame lesbien : le trio gagnant

C'est le grand retour de Céline Sciamma, et elle a décidé de frapper fort. "Portrait de la jeune fille en feu", c'est l'histoire d'une peintre qui doit réaliser le tableau de mariage d'une jeune femme qui vient de quitter le couvent (oui, oui). Mais la jeune femme refuse de poser. La suite ? Adèle Haenel et Noémie Merlant vont incarner un couple à l'écran, pour notre plus grand plaisir.

Cerise sur le gâteau, une partie du film a été tourné sur la presqu'île de Quiberon.

Forcément, la twittosphère s'agite. Surtout lorsqu'on se rend compte que les photos dévoilées mettent en scène des lesbiennes en costume d'époque, sur une plage, en se prenant dans les bras.

Crédit photo : Twitter Francis Lee 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail